Aller au contenu principal

Goldorak – Episode 37 – Ma critique

27 mars 2014

Un de mes épisodes préférés et pour lequel j’attendais la VO avec impatience. Dommage de ne pas comprendre la langue cependant et j’espère que le sous-titrage est assez proche.

https://lesdecouvertesdeflo.wordpress.com/goldorak/textes-des-episodes/episode-37-texte-vf-vostfr/

Voilà mes remarques sur les différences dans le texte ou les phrases rigolotes.

Citation :

Actarus : Ah oui. Pas étonnant qu’elle soit démodée. Oh oh oh, regardez ça. Dis donc, elle date au moins de l’ère préhistorique. / Ah ? « Une vénérable mitrailleuse » ? Je comprends mieux. C’est pour ça qu’elle fait si vieillotte.


=> Il est rare de voir Actarus se moquer des autres. Il n’a pas pu résister en reprenant « la vénérable mitrailleuse », dénomination de Riguel pour sa machine.

Citation :

Vénusia : Papa ! / Papa !

Riguel : Vénusia, tu m’as fait peur. Mais qu’est-ce que tu fais là ? Hein ! / Tu m’as fait peur, Hikaru ! Ne t’avise pas… Hein ?

Vénusia : Mais tu n’es pas fou de courir comme ça après Mizar ? Ce n’est pas un jeu de ton âge. / Papa, tu m’expliques pourquoi tu pourchasses Gorô ? Ce n’est plus de ton âge.

Mizar : Ah, t’es mignonne comme ça. / Elle l’a calmé !

Riguel : Dis donc, fillette, tu te crois au carnaval ? Qu’est-ce que c’est que cette tenue. / Comment ça, plus de mon âge ? Elle est quand même belle, ma fille. Enfin, il y a quand même à redire…

Mizar : Dis soeurette, tu es sûr que tu ne peux pas trouver un peu plus court. / T’es vraiment super jolie.

Vénusia : C’est la dernière mode. Tu ne trouves pas que ça me va très bien ? / Evidemment. Tu ne le remarques que maintenant ?

Riguel : Mais je rêve ! Passe encore pour le short mais ça, je refuse. Ah non, c’est un peu court, jeune fille comme a dit, a dit… enfin quelqu’un a dit. Tu vas m’allonger ça tout de suite. J’ai honte. Tu m’entends, j’ai honte. / Je suis contre ! Tu ne peux pas faire ça, Hikaru. D’où sort cette jupe ? C’est indécent ! Comment tu oses porter ça si court ? Ça doit descendre beaucoup plus… C’est quand même court.

Vénusia : Tu es vraiment un peu rétro, mon pauvre papa. Je m’habillerai comme je  l’entends. Je suis majeure non ? / Pauvre papa, tu n’es plus à la page. Qui a interdit de raccourcir les jupes ?

Riguel : Majeure ou pas, c’est moi qui commande et si je te dis que c’est indécent, c’est indécent. / Interdit ou pas, tu ne peux pas porter ça, c’est tout !


=> Riguel qui s’entraînait sur Mizar (heureusement sans munition) tombe lorsque Vénusia arrive. En VF, l’accent est dès le début mis sur la tenue vestimentaire de la jeune fille alors que c’est juste son appel sévère qui le fait tomber. D’ailleurs Gorô le fait remarquer. J’avais déjà remarqué que la VO avait plus de tact langagière par rapport à la VF et nous en avons encore la preuve ici quand Riguel la complimente « Elle est quand même belle ». J’adore la réplique suivante de Mizar dans les deux langues mais la réponse de Hikaru est plus intéressante. Par rapport à la longueur de la jupe autant en VF, il y a un conflit sous-jaccent de l’adolescente qui grandit et s’affirme alors qu’en VO, Hikaru avec tact annonce que rien n’interdit cette tenue.

Citation :

Vénusia : Si tu n’aimes pas ça, n’en dégoute pas les autres. Je vais demander à Actarus, ce qu’il en pense, lui. / Je ne me changerai pas, quoi que tu dises. Je l’ai mise pour la montrer à Daisuke.

=> J’ai sorti cette phrase du dialogue précédent car là encore même si la différence est légère, l’intention est tout autre. Dans la VO même si elle est déçue qu’il soit parti, cela ne veut pas dire qu’il y soit indifférent parce que rien ne dit qu’elle allait lui demander quelque chose tandis qu’en VF, elle n’a pas le temps de lui poser la question, qu’il se sauve. En même temps, il lui aurait été difficile de dire s’il aime ou pas cette nouvelle tenue devant Riguel. Il tient à son cou  lol!

Citation :

Vega : Dynamo, l’étoile de première grandeur, qui nous fournissait notre énergie est entrée en collision avec une super nova et elle a été désintégrée. / La planète Vegatro, qui nous servait de base de ravitaillement énergétique, a été engloutie par une supernova.

(…)

Horos : Grand Stratéguerre, d’après les renseignements que je possède, la Terre aurait d’énormes réserves de plutonium lourd. / Votre Majesté… D’après mes recherches, on trouve sur Terre des éléments dits « transuraniens ».

=> Un nouveau dans notre vocabulaire « transuraniens ». Je ne connaissais pas ce mot et me disais que c’était bizarre d’avoir un mot inventé en VO (alors que c’est plutôt la VF qui a le don). Donc après vérification, voici la définition « Un transuranien, ou élément transuranien, est un élément chimique dont le numéro atomique est supérieur à celui de l’uranium, c’est-à-dire supérieur à 92. Les 26 premiers d’entre eux, dont le numéro atomique est compris entre 93 et 118, sont des éléments synthétiques n’ayant aucun isotope stable : ce sont tous des radioéléments produits artificiellement, au sein de réacteurs nucléaires pour les plus légers, et par des accélérateurs de particules de certains laboratoires de recherche spécialisés pour les plus lourds ; aucun isotope des transuraniens dont le numéro atomique serait supérieur à 118 n’a encore jamais été observé. » (wikipedia). Bon, je n’ai pas compris grand chose avec la définition (ouais, je sais, pas intelligente de ce côté là, la fille  lol! )

Citation :

Vénusia : Je sais parfaitement qu’un jour, tu partiras au combat et que tu n’en reviendras pas. Je voudrais tellement pouvoir t’aider. J’espérai t’amuser avec ma nouvelle tenue. Excuse-moi, cela me parait maintenant tellement ridicule. / Tu pars te battre sans savoir si tu reviendras vivant… Et moi… Et moi, je ne peux rien faire. J’ai beau m’habiller à la mode pour toi… ça ne sert à rien. Ça ne sert à rien.

Actarus : Vénusia, tu m’aides beaucoup parce que ton… affection me réconforte. Ne t’inquiète pas. Je ne me laisserai pas tuer si facilement. Alors calme-toi et attends-moi. A tout à l’heure. / Hikaru, tes sentiments me suffisent. Tout ira bien, je ne mourrai pas. Attends-moi sans t’inquiéter. J’y vais.

Il est maintenant sur son buggy.

Actarus : Si seulement j’étais sûr de ce que je dis. / Hikaru, pardonne-moi.


=> Une de mes scènes préférées. Que nous apporte la VO ? Ben en fait pas grand chose. Et zut. Bon l’accent de désespoir est mis en VO par la répétition « ça ne sert à rien » et Daisuke lui dit clairement que quoiqu’elle fasse, ce sont ses sentiments qui lui importe, pas sa tenue. On peut sous-entendre qu’il compte dessus énormément. Par contre, je ne comprends pas ce qu’il veut dire en disant « pardonne-moi ». Votre avis sur le sujet ?

Citation :

Minos : Commandant Horos, vous êtes sûr que le brouillage a été suffisamment intense ? / Professeur Zuril, vous êtes sûr qu’il ne viendra pas ?


=> Je voulais juste mettre en avant qu’en VO, Horos reste un scientifique et n’a pas de titre de commandant ou de général comme la VF aime se mélanger les pinceaux parfois.

Citation :

Alcor : Quoi ? Si on fait ça, le container risque de s’écraser. / Si on fait ça, le réservoir va tomber.

Actarus : C’est mieux que de le laisser filer. / Oui, c’est le but.

Alcor : Mais… / Mais enfin…

Actarus : Je sais ce que je fais. / Fais-le.

Alcor : RAS / Entendu.


=> En VF, je n’aime pas le ton d’Actarus, cela ne lui ressemble pas vraiment. Encore une fois, la VO montre un dialogue moins directif. Daisuke ne prend pas Kôji pour un incompétent qui ne comprends rien « oui, c’est le but » et quand il impose l’ordre, il ne se met pas en avant, il impose point barre. Il n’a pas besoin de montrer qu’il est le chef.

Citation :

Actarus : Alcor, tu dis n’importe quoi ! / Kôji, ne fais pas l’idiot !


=> Bon là, il y va fort quand même. Mais il y a quand même une légère différence parce que le verbe « dire » et « faire » n’a pas le même sens.

Citation :

Alcor : Celle-ci; Agrippe-la et tire. Tire de toutes tes forces. / Celles-ci. Tiens-les et tire de toutes tes forces.

Vénusia : Je n’y arrive pas. Ma main ne peut pas l’atteindre. / Ma main gauche est trop loin.

Alcor : Je t’en prie, Vénusia, il faut que tu y arrives. / Tire juste la droite.

Procyon : Vénusia, détends-toi. Va doucement, pas de panique. / Que se passe-t-il, Hikaru ? Tire vite la gauche aussi.

Vénusia : Ça y est, je la tiens. / Je l’ai !


=> Je me suis toujours demandée pourquoi on voyait le nez d’Alcorak remonter alors qu’elle essaye d’attraper la manette de gauche. Ben voilà, Kôji ne lui met pas la pression (comme en VF – sont forts les français pour ça) en lui demandant simplement de redresser d’un côté.

Citation :

Alcor : L’aider à se battre, tu es folle ! / C’est de la folie, Hikaru.

(…)

Procyon : Non, c’est trop difficile, tu n’y arriveras jamais. / C’est trop dangereux, je regrette.

=> Et paf, Vénusia, prends ça dans la figure, c’est toi qui est folle, t’es qu’une gamine, une femme. Qu’est-ce qui te prend de vouloir te battre. Encore une fois, si j’étais Hikaru, je préfèrerai la VO parce que c’est l’acte et l’idée qui sont jugées, pas la personne.

Citation :

Actarus : Je vous remercie, mademoiselle. Mon père m’a raconté ce qui s’était passé. Tu vas me jurer de ne plus jamais recommencer une folie pareille. / Hikaru, merci. Mon père m’a tout raconté. Mais… Promets-moi de ne plus jamais faire ça.

Vénusia : Pourquoi ?

Actarus : Tiens, regarde. Le soleil se couche. Jamais je ne laisserai cette merveille tomber aux mains de brutes de Vega. Si je meurs, Alcor reprendra le flambeau. Mais toi, Vénusia, je t’interdis d’exposer ta vie pour moi, c’est compris ? / Regarde ce soleil couchant. On ne peut pas laisser nos ennemis s’emparer de cette si belle planète. Je jure de les en empêcher. Alors, s’il te plait, ne te bats plus jamais.

Vénusia : C’est ce qu’on verra. / Daisuke…


=> Encore une fois, le ton paternaliste d’Actarus est là en VF. Qu’est-ce qu’il m’énerve dans ces moments-là. Remarquez la différence : Tu vas me jurer (VF) / Promets-moi (VO) ; je t’interdis (VF) / S’il te plait (VO). Et le pire, c’est que là, on a un bel exemple du résultat de ce type de dialogue : en VF, Vénusia fronde alors qu’en VO, elle ne peut que tomber sous le charme de Daisuke…
Essayez ce type de dialogue avec vos enfants et vous serez étonné de leur comportement. Ils seront bien plus coopératifs avec un discours comme sur cette VO.

From → Goldorak

Laisser un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :