Aller au contenu principal

Episode 7 : Texte VF-VOSTFR

AUJOURD’HUI GOLDORAK DANS…

Le Festin des loups / Même si je dois y laisser ma vie

Actarus et Alcor sur un fond en flamme. Janus apparaît en fondu enchainé. Ecran titre

Dans la soucoupe-amirale, quelque part entre la Terre et … la Lune!

Hydargos: je dois réussir à éliminer le prince Actarus qui nous empêche de conquérir la Terre, sinon le Grand Stratéguerre me retirera mon commandement. Je ne supporterai pas cet affront. / Cette fois, je dois absolument abattre Duke Fleed. Tant qu’il vivra, et que je n’aurai pas conquis la Terre, ma situation restera délicate.

Soldat de Véga: Commandant Hydargos! / Commandant Blakki !

Hydargos: Qu’est-ce que tu veux? / Qu’y a-t-il ?

Soldat de Véga: On signale un aéronef inconnu dans notre couloir de navigation. On dirait qu’il nous suit. / Un objet volant est apparu à l’arrière du Vaisseau-mère. On dirait bien qu’il nous poursuit.

Hydargos: Montre-le moi. Envoyez lui la chasse et surveillez ses réactions. S’il s’approche trop de nous, ouvrez le feu. / Quoi ? Ce vaisseau est suspect. Bon, par sécurité, envoyez des mini-FO

SDV: À tes ordres. / Entendu !

Des navettes sortent de la soucoupe. L’engin inconnu (Monstronef Gin-Gin) fait feu sur elles.

Hydargos: Il ose nous attaquer! Descendez-moi cet imbécile, c’est peut-être un espion. Feu à volonté! / Pauvre fou, tu oses défier les Forces de Vega ? A l’attaque !

Toutes les navettes sont détruites par l’engin inconnu. Un golgoth (Fui-Fui) sort de la soucoupe-amirale et entame le combat.

Hydargos : Qui pilote cet engin? Il ne réalise donc pas que nos forces sont supérieures aux siennes? Donnez-lui une leçon! / J’ignore d’où tu sors, mais tu vas voir ce qu’il en coûte de s’en prendre à Vega.

Le golgoth est détruit à son tour.

Hydargos (furax): Envoie immédiatement toutes les navettes. / Bon sang ! Que tous les mini-FO engagent l’ennemi !

Voix de Janus: Hydargos, fais resserrer l’image. Tu reconnais cet emblème? / Blakki, ouvre l’écoutille ! As-tu oublié ce symbole ?

Hydargos: Oui. C’est l’insigne de la Division Ruine. Les commandos des destructeurs. / Le symbole de la Garde Royale.

Janus: Ouvre le sas d’entrée. / Je suis le capitaine Goman. Ouvre immédiatement l’écoutille !

Hydargos: Ouvrez! Ouvrez le sas. / Bien. Ouvrez l’écoutille !

Soldat : Entendu ! –

Hydargos : Les hommes de cette division sont les plus dangereux que je connaisse. Ils ne craignent ni Dieu, ni diable, ni les loups. / Qu’est ce que ce type vient faire dans mon unité ? J’espère me tromper…

Janus arrive dans le poste de commande.

Janus: J’ai plaisir à te revoir Hydargos. / Il y avait longtemps, Blakki.

Hydargos: Je te salue capitaine Janus. Est-ce que tu viens de très loin pour nous voir? / Capitaine Goman. Tu nous viens exprès de Vega ?

Janus: De la nébuleuse Véga selon les ordres du Grand Stratéguerre. / Oui, sur ordre direct de sa Majesté.

Hydargos: Quoi?! Oserais-tu prétendre avoir mission d’ouvrir le feu sur moi? Devais-tu abattre mes unités de chasse? Devais-tu mettre plusieurs navettes hors d’état? / Quoi, tu prétends que le Grand Stratéguerre t’a ordonné de détruire mes mini-FO et un Monstronef ?

Janus: Non! Je viens évaluer le potentiel de tes forces. Comme je le supposais, il est très bas. J’en conclus qu’il est impossible de vaincre Goldorak avec des moyens aussi réduits. / A seule fin d’évaluer ta force. Et tu ne vaux pas mieux que ce que j’imaginais. Blakki, vu ton niveau, tu ne vaincras jamais Duke Fleed.

Hydargos: Je ne vois pas en quoi ça te regarde Janus. / Surveille tes paroles, Goman !

Janus: Tu devrais mesurer tes paroles. Tu as l’air d’oublier que je suis envoyé par le grand Stratéguerre et que j’agis selon ses ordres. Garde ton calme. C’est moi maintenant qui m’installe sur ce siège. Celui de commandant des forces d’attaque. / Blakki, c’est à toi de surveiller tes paroles. N’oublie pas que je viens sur odre de Sa Majesté. Ecoute bien, Blakki. Désormais, c’est moi qui vais assurer le commandement du Vaisseau-mère.

Hydargos: Je n’ai pas d’ordres à recevoir de toi, Janus. / Il existe tout de même des lois dans l’armée.

Minos (apparaît sur l’écran) : La Division Ruine est sous les ordres directs du Grand Stratéguerre. Tu dois obéir à Janus et lui remettre le commandement. Il a la confiance de notre maître. Tu n’as qu’à obéir, Hydargos (il disparaît). / Blakki ! La garde royale obéit directement à Sa Majesté. Fais comme si les paroles de Goman sortaient directemet de la bouche de sa Majesté. Compris, Blakki ?

Hydargos; C’est bien, j’obéirai,ouais… Hah! / Général Gandal…

Janus: Mettez Golgoth 7 en alerte! Nous attaquerons demain! Et ne me dérangez pas! Je vais dormir. / Préparez le Monstonef Gin-Gin. Nous attaquerons demain matin. Je vais me reposer d’ici là.

Hydargos (in petto – en regardant le siège de commandant): Mes pressentiments se confirment. Si Janus parvient à vaincre Actarus et à détruire Goldorak, le Grand Stratéguerre me démettra de mes fonctions. Je n’ai pas mérité cette humiliation. / Ce que je craignais s’est finalement réalisé. S’il bat Duke Fleed, je perdrai à coup sûr mon poste de commandant.

* * *

Janus dans sa cabine, contemplant la Terre: Prince Actarus, tu touches à ta fin. Je te traînerai jusqu’en enfer. Ainsi je pourrai régner en maître absolu sur la Planète Bleue. Je la réduirai en esclavage comme je l’ai fait d’Euphor. / Duke Fleed, il ne te reste qu’une nuit à vivre. En t’abattant, je me couvrirai de gloire, et toi, tu sombreras dans les abyssees de l’enfer.

***

Actarus tombe dans une spirale rouge et noire.

Actarus (il se réveille en sursaut): Haa! Hooh… Quel cauchemar! / C’était un rêve ?

La fenêtre s’est ouverte et le vent fait danser les rideaux. Il se lève pour la refermer.

Actarus: Et si je venais de faire un rêve prémonitoire? Un terrible adversaire dont j’ignore tout viendrait sur Terre dans le but de me supprimer. Ha! Pourtant je ne souhaite que le règne de la paix et le triomphe de l’amour. / J’ai un mauvais pressentiment. Un ennemi d’une puissance jamais vue approche de la Terre. Il vient pour me tuer. Je souhaitais mener une vie paisible sur cette planète verdoyante.

Mal fermée, la fenêtre s’ouvre à nouveau sous la poussée du vent contraire.

Actarus: Mais je ne fuirai pas devant l’affrontement. Même si j’y perds la vie. Mon destin est de veiller sur la Planète Bleue. / Mais je ne peux plus fuir. Même si je dois y laisser la vie, combattre est ma destinée.

* * *

Le soleil se lève sur le ranch. Les petits oiseaux gazouillent. Rigel et Actarus font sortir les bêtes.

Riguel: Tchaa tchaa tcha tcha tcha tcha tchaa! Allez! Allez! Avancez, allez! Yéhii! Yéhou! ha ha haaaa ! yéhi allez allez! yéhou! ya you! Ha! / Hop là, allez, allez. Avancez ! Allez ! Allez !

* * *

Dans la soucoupe-amirale

Janus: Appel général! Janus à tous! Opération « Ruine », go! / Forces de Vega. A l’assaut !

L’antirak de Janus et son escorte de navettes quittent la soucoupe sous le regard malveillant d’Hydargos. Il avise son verre vide.

Hydargos: Haah alors tu vas me laisser mourir de soif? / Fais attention, ma coupe est vide !

Soldat : Je vous sers tout de suite. (RAS en VF)

Hydargos : Ça serait incensé qu’un minable comme Janus parvienne à vaincre Goldorak! Non non non non non non non non non… / Un jeunot comme toi ne vaincra pas si facilement Grendizer ! Ton rang de Garde Royal te rend bien trop arrogant !

Il serre le verre si fort qu’il le brise.

* * *

Au ranch, Rigel à son poste d’observation

Riguel: Haahah ha ha ha ! ovnis! ovnis! ovnis! haa. Laissez venir à moi les petits ovnis! Allons, venez, on vous attend, mes chéris! / Soucoupe volante, petite soucoupe volante… C’est le bon moment pour qu’une soucoupe fasse son apparition.

Vénusia: Tu perds encore ton temps! Tu appelles les avnis alors que nous avons plein de travail. Arrête! Tu m’entends? Arrête! Descends et viens donc nous donner un coup de main! / On a du travail, et toi, tu ne penses qu’à tes ovnis ! Et si tu descendais nous aider un peu ? Papa, je te parle !

Actarus: Pourquoi ne le laisses tu pas tranquille Vénusia? Si ça lui fait plaisir d’appeler et d’attendre l’arrivée des extra-terrestres. / Laisse-le faire, Hikaru. Etudier les soucoupes est le seul plaisir de ton père.

Vénusia: Tais-toi! / Mais tout de même !

Riguel: Enfin, ça y est. Je vois l’ovni qui arrive! Ils acceptent enfin mon invitation. Wahoo hoo celui-la doit transporter le président de l’espace. Il porte un curieux emblême dont j’ignore la signification: une espèce d’étoile à quatre branches inscrite dans un cercle. / Que vois-je ? Des ovnis ? Des ovnis viennent d’apparaître ! Des ovnis ! Ces soucoupes sont étranges. Celle du milieu arbore un drôle d’emblème. Une étoile dans un cercle. Qu’est-ce donc ?

Actarus: L’emblème de la Division Ruine! C’était celui qu’arboraient les envahisseurs qui ont anéanti Euphor. Me voila révélé le sens caché de mon rêve: le Grand Stratéguerre a mobilisé la Division Ruine pour me tuer. Et pour y arriver, ils tueront des milliers d’hommes. / Une étoile dans un cercle ? C’est l’emblème de l’unité qui a détruit Fleed. Ma prémonition était juste. La garde personnelle de Vega vient pour m’abattre.

Vénusia: Où vas-tu? / Où vas-tu, Daisuke-san ?

Actarus: Vénusia, ne dis surtout pas à Alcor qu’un ovni s’est approché de notre planète! Hika-chan, ne dis surtout pas à Kôji que des soucoupes sont apparues.

Vénusia: Attends! C’est curieux, dès qu’une soucoupe apparaît, Actarus décide d »aller se promener. Mmmh ?! / Daisuke-san ! Il disparaît chaque fois que des soucoupes volantes arrivent. J’en ai assez.

Actarus trouve Alcor sur son chemin

Actarus: ho, Alcor! / Kôji-kun.

Alcor: Actarus, pourquoi ne me demandes-tu pas d’aller combattre avec toi? / Daisuke-san, pourquoi tu ne me demandes pas de venir ?

Actarus: Parce que cette soucoupe est très particulière, Alcor. Et que je dois être le seul à prendre un risque. / L’ennemi n’est pas un simple Monstronef. Tu n’as pas à m’accompagner dans la mort.

Alcor: Actarus, s’il t’arrivait quelque chose, je ne me le pardonnerais pas. Laisse-moi les attaquer avec toi. / Daisuke-san, si tu dois mourir, je mourrai aussi ! Ne la joue pas solo !

Actarus: Je t’ai déjà dit de me laisser tranquille! / Tu ne saisis pas encore ?

Il lui envoie un coup de poing. Alcor tombe à terre.

Alcor: Ha

Actarus: S’il m’arrivait le grand malheur, c’est à toi qu’il incomberait de défendre cette planète. / S’il m’arrive quelque chose, tu devras survivre pour défendre la Terre !

Alcor: tu pourrais pas demander ça gentiment? / Quoi que tu dises, je ne te laisserai pas mourir !

Procyon arrive avec la jeep.

Procyon: Alcor! Où est Actarus? / Kôji ! Où est passé Daisuke ?

Alcor: Il est parti. Il veut se battre seul contre les soucoupes. / Daisuke est résolu à mourir au combat.

Procyon: Alors, je suis arrivé trop tard. Plus rien ne l’empêchera de mettre ses projets à exécution. / Je suis arrivé trop tard. J’espérais le retenir. Si tant est que ce soit possible…

* * *

Actarus : Métamorphose! / Duke Fleed !

Il plonge dans le réservoir.

* * *

Procyon et Alcor dans la jeep.

Procyon: On dit que les golgoths de la Division Ruine sont les plus redoutables. Aucun ovéterre ne peut leur résister et je ne sais même pas si Goldorak le peut. / L’ennemi semble être un Monstronef de la Garde de Vega. Ni ton T-FO n i même Grendizer ne le vraincront aisément.

Alcor: C’est pour cela qu’il veut être seul. / Pourqui Daisuke-san y va seul ?

Procyon: Ouais. Il ne voulait pas t’envoyer à une mort certaine. / Il ne veut surtout pas que tu meures.

* * *

Actarus: Attention! Goldorak go! / Bien, j’y vais. Grendizer, go !

* * *

Procyon: Tout ce qu’il nous reste à faire, c’est de prier pour qu’il nous revienne vivant. / Maintenant, il ne nous reste plus qu’à prier pour sa victoire.

Alcor (in petto): Je voudrais tellement être avec lui. / Daisuke-san, tâche de l’emporter.

* * *

Actarus: Ils attaquent sans cesse cette planète parce qu’elle m’a recueilli. Je dois défendre cette terre qui m’a donné asile. / Je ne peux plus prendre la fuite. Même si je dois mourir, combattre est ma destinée.

Il arrive en vue de l’escadrille ennemie.

Actarus: On dirait qu’ils ont sorti le grand jeu. / Vous voilà, sbires de Vega.

Janus: Actarus, était-il utile de parcourir tant de chemin pour venir mourir bêtement ici? Allez-y! Attaque générale! / Tu es venu pour en finir avec la vie, Duke Fleed ? Bien, Mini-FO, à l’attaque !

Actarus: Je ne suis pas encore mort, Janus. Fulgurogoing! Planitronks! Cornofulgur! (il détruit les navettes. Soudain, Janus attaque) Haa! Ah la brute! / A nous, sbires de Vega. Screw Crusher Punch ! Spin Saucer ! Space Thunder !. Bon sang !

Janus: Actarus, tu salueras Satan de ma part. / Duke Fleed ! Tu vas bientôt sombrer en enfer !

Actarus: Cornofulgur!! La foudre n’a pas prise sur lui! / Space Thunder ! Mon attaque ne lui fait rien.

Janus: Hahaa Tu as grand tort de t’attaquer à un adversaire plus fort que toi. / Mon bouclier en superalliage repousse toutes les attaques.

Actarus: Attends un peu. Fulguropoing! Il résiste à tout, je vais tenter une attaque au sol. / Bon sang. Screw Crusher Punch ! Rien à faire, je dois l’affronter au sol.

Janus: Ha ha ha ha ! Actarus, tes savantes voltiges ne te sauveront pas, ha ha ! / Duke Fleed, fuir ne t’avancera à rien !

Actarus: Transfert! Autolargue! Clavicogyre! Astéro-hache! / Chute in ! Dizer, go ! Double piton ! Bon sang…

* * *

Alcor: Actarus! Il faut que j’y aille! / Je n’y tiens plus !

Procyon: Alcor! Reste! / Kôji-kun, arrête !

Alcor: Je ne peux pas rester ici à ne rien faire. / Je ne peux pas l’abandonner.

Procyon: Et moi, qu’est-ce que tu crois que je voudrais faire en ce moment, idiot? / Je te comprends mais le T-FO n’est pas de taille.

* * *

Actarus: Hm hm haa! / Et zut…

Procyon: Actarus, les circonstances sont contre toi. Arrête! Rentre! / Daisuke, tu n’as aucune chance. Replie-toi provisoirement.

Actarus: Arrimage! Ovostable! Parasitaire! / Spacer cross ! Chute out! Brume antiradar !

Janus: Tu ne perds rien pour attendre. J’ai décidé d’être ton exécuteur et je t’exécuterai! Parfait. Ce sera pour une autre fois. Un jour ou l’autre je découvrirai ton repaire. / Duke Fleed, sache que mes proies ne m’échappent jamais. Bien, retournons au Vaisseau-mère. Une fois localisé, il sera une proie facile.

Il lance des débusqueurs sur la voie de Goldorak

* * *

Hangar de Goldorak. Actarus est évanoui.

Procyon: Actarus! Reviens à toi. / Daisuke, ressaisis-toi !

Actarus: Hhh

Procyon: Actarus! / Daisuke !

Actarus: hh

* * *

Janus revient dans la soucoupe amiral. Hydargos a repris sa place sur le siège de commandant.

Hydargos: Hh ha ha ha ha ha ha! Eh bien, Janus. Il me semble que tu as perdu ton pari. / Capitaine Goman. Tu sembles avoir échoué à tuer Grendizer.

Janus: Hydargos. Lève-toi de ce siège. / Blakki. Quitte ce siège.

Hydargos: Quoi?! (idem)

Janus: C’est le siège réservé au commandant et c’est moi qui commande. Est-ce que tu as compris? N’oublie pas que tu n’es qu’un valet. / C’est le siège du commandant du Vaisseau-mère. Et le commandant, c’est moi. Dégage vite de là !

Il le frappe avec sa canne.

Hydargos: Ah je te tuerai. / Misérable !

Janus: Ha ha ha .

Hydargos: Ah je te tuerai! / Capitaine Goman !

Janus: Tu es beaucoup trop lâche. Alors qu’est-ce que tu attends? Allez fais tout préparer pour le départ, nous rentrons. / Tu t’opposes à moi ? S’opposer à moi, c’est s’opposer au Grand Stratéguerre, Blakki.

Hydargos: Hooa!

Janus: Haahh, alors, est-ce qu’elle démarre cette soucoupe, oui ou non? / Préparez Gin-Gin au combat !

Soldat de Véga: À vos ordres. / Entendu !

* * *

Hydargos (seul): Je ne le laisserai pas vaincre Actarus. Cette gloire m’est réservée à moi. / Je ne le laisserai pas abattre Duke Fleed. C’est moi qui vaincrai Duke Fleed.

* * *

Janus (sur le point de repartir) : Hh ha ha ha. Actarus on dit que les loups ne se mangent pas entre eux. On a tort! À bientôt. / Duke Fleed, cette fois, je t’enverrai au tréfonds de l’enfer. Bien, décollage !

Hydargos (en regardant Gin-Gin décollé): hè hè hè hè hè hè hè hè hè hè hè hè hè hè hè…

* * *

Au Centre, sur la terrasse.

Procyon: Qu’est-ce qu’il y a ? / Qu’y a-t-il ?

Antarès: Regardez ça, professeur. / Professeur, regardez.

Procyon: Qu’est ce que c’est? / Qu’est-ce donc ?

Actarus: Ça? Un débusqueur à infrarouge. / Des traqueurs de chaleur.

Alcor: Qu’est ce que tu racontes? / Des traqueurs de chaleur ?

Procyon: Un dispositif pour localiser la chaleur d’une soucoupe qui décolle. / Pour traquer la chaleu émise par les engins volant ?

Actarus: Oui. Ils en ont envoyé plusieurs pour repérer l’aire d’envol de Goldorak. / Oui, je suis sûr qu’ils les ont envoyés pour localiser Grendizer.

Alcor: Aucun problème. Je vais les détruire avec des missiles. / Et zut, je vais les détruire avec mon T-FO !

Argoli: Professeur! il y a un ovni qui s’approche du centre / Professeur, alerte ! Des soucoupes approchent du Centre.

Procyon: Quoi?! (idem)

Actarus: Encore! / Bon sang…

* * *

Janus: Actarus. Tu es déjà mort et tu ne t’en rends pas compte. Les débusqueurs viennnent de se déclencher. Ha ha ha ha ha ha! Il est trop tard. Je t’ai déjà repéré. Cette fois, tu ne m’échapperas pas. / Duke Fleed, nous allons bientôt te débusquer. Il est à moins de 10 km. Vous avez trouvé nos traqueurs un peu trop tard. Duke Fleed est tout près d’ici.

* * *

Procyon: Alcor, reviens. Sois raisonnable. Tu sais très bien que tu ne peux rien contre eux. / Kôji-kun, reviens. C’est de la folie. Ton T-FO n’est pas de taille.

Alcor: On ne peut pas laisser prendre Goldorak. / J’accepte de mourir pour protéger Grendizer.

Actarus: Alcor, je ne te laisserai pas mourir pour rien. / Kôji-kun, je ne te laisserai pas mourir seul.

Procyon: Actarus, tu es sûr de pouvoir l’abattre, cette fois? / Daisuke-san, es-tu sûr de pouvoir l’emporter cette fois ?

Actarus: De toute façon, je ne peux pas laisser tomber Alcor. N’essaye pas de me retenir. / Je ne peux pas abandonner Kôji. Père, laisse-moi me battre !

Procyon: Actarus!! Actarus… / Daisuke ! Daisuke…

* * *

Alcor: Et voilà c’est l’heure de vérité. Ho! / A nous, Forces de Vega ! Missiles, feu !

Janus: Alors, où est Actarus? Je sais qu’il est tout près. Si tu veux vivre, dis-moi où il se cache. / Où se trouve Duke Fleed ? Je sais qu’il est tout près. Si tu tiens à la vie, dis-moi où il se trouve !

Alcor: Ce chantage est inutile. Je ne te dirai rien. Je n’ai pas peur de mourir. / Ne m’insulte pas ! Tu peux bien me tuer, je ne parlerai pas !

Janus: Tu bluffes. Tout le monde a peur de disparaître. Dis-moi où il est, c’est ta dernière chance. / Gamin, ne joue pas aux héros avec moi. Veux-tu que je t’écrase ? Si tu ne veux pas mourir, appelle Duke Fleed.

Alcor: Cause toujours, tu ne m’intimides pas. Tu sais bien que je ne dirai rien. Alors écrases-moi tout de suite et finissons-en. / Tu perds ton temps ! Si tu veux m’écraser, vas-y !

Janus: Pourquoi un terrien protège-t-il le prince de l’espace? / Gamin, pourquoi mourir pour défendre un extraterrestre ?

Actarus: Parce que nous sommes d’accord. Parce que nous luttons tous deux pour que la paix règne. / Parce que chacun croit en l’autre. Nous sommes liés par notre quête d’amour et de paix.

Janus: Ha ha ha ha ha . Ah les hommes de bonne volonté m’ont toujours beaucoup amusé. Assez bavardé, Actarus. Prépare-toi à aller visiter les enfers. / Félicitation, tu te jettes dans les bras de la mort. Duke Fleed, cette fois, je t’enverrai au tréfonds de l’enfer !

Alcor: Actarus, va-t-en je t’en prie! / Arrête ! Arrête, Daisuke-san !

Actarus: Tu crois que je vais te laisser mourir tout seul? / Kôji-kun, je mourrai avec toi.

Janus: Et bien adieu, Actarus. / En garde, Duke Fleed !

Actarus: Rétrolaser! Pulvonium! Cornofulgur! Rétrolaser! / Storm Antigravité ! Double Hand Beam ! Space Thunder ! Storm Antigravité !

Janus: Actarus, fais ta prière. / Duke Fleed, tu ne peux plus m’échapper !

Alcor: Actarus! / Daisuke-san !

Tout à coup, l’antirak qui semblait victorieux s’effondre.

Janus: Hah! ces navettes… sont devenues malades! C’est Actarus qu’elles devraient attaquer. / Mini-Fo, êtes-vous devenus fous ? Notre ennemi, c’est Grendizer.

Hydargos: Janus, on ne m’humilie pas impunément, tu vois. / Capitaine Gomain, pour le moment, mon ennemi, c’est toi.

Janus: Misérable larbin. Tu oses me trahir. / Blakki, espèce de… Tu m’as trahi ?

Hydargos: Si tu triomphais de Goldorak, je serais pris pour un incapable et dégradé, C’est pourquoi c’est moi qui vais te détruire. Navettes, attaquez le capitaine Janus et anéantissez-le! / Si tu bats Grendizer, mon unité sera qualifiée d’incompétente. Je perdrai ma position de chef. Mini-FO, l’ennemi est Goman ! Détruisez-le !

Janus: Vous aurez du mal. Hahh! Hh! Actarus c’est moi qui te tuerai. / Traitre ! Duke Fleed, misérable… C’est moi qui te tuerai.

Actarus: Cornofulgur!/ Space Thunder !

Janus: Haaaaaaaaaaa hhaahh haa

.* * *

Procyon: Au festin de l’amitié, chacun peut trouver sa pitance. Mais au festin des loups, il n’y a pas de dessert. / Une âme éprise d’amour et de paix a vaincu une autre âme haineuse et belliqueuse.

* * *

Minos: Quoi, le capitaine Janus a échoué? / Quoi, Goman a été abattu ?

Hydargos: Oui, battu à plate couture. / Oui, il est mort honorablement.

Minos: Même la division Ruine ne peut rien contre le prince de l’espace. / Même avec la Garde Royale, nous avons échoué ?

Hydargos: Commandant Minos, je te fais le serment qu’Actarus ne sera vaincu que par moi. Je le jure. / Général Gandal, je vous assure que je parviendrai à défaire Duke Fleed.

Minos: Je te le conseilles Hydargos. / Blakki, je compte sur toi.

Hydargos: Je te le jure. Ha ha ha ha ha ha ha ha ha ha. S’il croit que j’allais laisser cette gloire à un vulgaire capitaine, c’est qu’il me connaît bien mal. Cet honneur ne reviendra qu’à moi. Hh ha ha ha ha ha ha ha ha ha / A tes ordres ! Je ne laisserai Duke Fleed à personne. C’est moi qui le vaincrai. Oui, moi, Blakki…

* * *

Au festin de l’amitié, chacun peut trouver sa pitance. Mais au festin des loups, il n’y a pas de dessert. / Une âme éprise d’amour et de paix a vaincu une autre âme haineuse et belliqueuse.

FIN

transcription : Rubyna

***

Episode suivant : Cette verte terre qui réchauffe nos coeurs

Vega veut conquérir l’espace et en après notre planète Terre. L’ennemi va utiliser des mines et le Monstronef Dar-Dar pour nous attaquer. Duke Fleed et moi serons acculés. Mais on ne le laissera pas faire! Vega, jamais nous ne te laisserons notre verte Terre !

Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :