Aller au contenu principal

Episode 67 : Texte VF-VOSTFR

Opération plongée / La destruction de la base sous-marine.

Communication entre le Camp de la Lune noire et la base sous-marine.

Grand Stratéguerre : Alors Minos. A quoi servent tes sous-marins ? Pourquoi n’attaquent-ils pas ? Je commence à en avoir assez de cet immobilisme ! / Que fichez-vous, à la base sous-marine ? Pourquoi n’attaquez-vous pas ? Pourquoi croupissez-vous sous l’eau ?

Minos : Maître, c’est le Général Horos qui dirige ces opérations. / Il s’agit d’une stratégie du Procyon Zuril.

Grand Stratéguerre : Et que fait-il ? / Zuril ?

Minos : Je l’ignore, Grand Stratéguerre ! Le Général Horos ne me tient pas au courant de toutes ses intentions. / Tout à fait, mais je n’ai pas la moindre idée de ce qu’il a en tête.

Grand Stratéguerre : Appelle-moi Horos tout de suite ! / Bien, appelle-moi Zuril.

Plan titre

Horos : A tes ordres ! / Vous m’avez appelé ?

Grand Stratéguerre : Qu’est-ce que tu attends pour attaquer Goldorak et le Prince d’Euphor ? Nous perdons du temps. Tu as peur, dis-le ? Je confierai le commandement à Minos. / Serais-tu sur la défensive, Zuril ? Si tu n’es pas en mesure de vaincre Grendizer, je peux lancer l’offensive directement de Skull Moon !

Minos : A tes ordres, Grand Stratéguerre. / Ce serait un grand honneur.

Horos : Grand Stratéguerre, j’ai mis au point un nouveau plan pour vaincre le Prince d’Euphor. / Non, l’aide de Skull Moon ne sera pas nécessaire pour abattre Grendizer.

Grand Stratéguerre : Alors, qu’est-ce que tu attends pour l’exécuter ? / Ah, oui ? Aors pourquoi n’attaques-tu pas ?

Horos : Il ne servirait de rien de l’attaquer avant que chaque détail ne soit réglé. Ne t’inquiète pas, Grand Stratéguerre. Tu vas être bientôt débarrassé de Goldorak. / Je viens de terminer les préparatifs de mon plan. Regardez bien. Je vous garantis que nous abattrions Grendizer.

Grand Stratéguerre : C’est ton intérêt car dans le cas contraire c’est de toi que je me débarrasserai. N’oublie surtout pas cela ! / Bien, je vais te faire confiance et attendre un moment avant d’attaquer à partir de Skull Moon.

Minos : Pourquoi ne me tiens-tu pas au courant de tes plans ? Je suis ton égal et j’ai le droit de savoir ce que tu prépares, Horos. Pourquoi ne me dis-tu rien ? / Pourquoi avoir refusé l’aide de Sa Majesté ? On aurait pu lancer une double offensive de la mer et de la Lune. Pourquoi, Zuril ?

Horos : Parce que… / Par fierté.

Minos : Hein ? / Quoi ?

Horos : Et je n’ai pas de compte à te rendre. Envoie l’opération « Montgolfière ». / La fierté du soldat ! Lancez l’opération !

Soldat : A tes ordres ! Opération « Montgolfière » ! / Bien, je fais émerger le lanceur de ballons.

De petites montgolfières se dirigent vers le Centre.

***

Centre.

Argoli : Prof, je reçois des échos sur le scope radar. / Le radar détecte quelque chose.

Procyon : Envoyez-les-moi sur l’écran géant, Argoli. / Passe sur le moniteur principal.

Antarès : Oh, ce n’est pas grave. Ce sont sans doute que des sondes météorologiques. / Ce sont des ballons. Sans doute pour des observations météo.

Cochyr : Oui, ça en a l’air. / Sûrement, oui.

Procyon : D’habitude, l’observatoire n’en envoie pas autant. / Il y en a quand même beaucoup.

***

Ranch du boulot blanc. Alcor fait un rodéo sur un taureau.

Mizar : Hourrah ! Vas-y, Alcor ! Bravo ! /

Riguel : Très bien Alcor ! / Allez, allez, attention.

Mizar : Bravo !

Riguel : Allez, ne te laisse pas faire ! C’est un fameux ! / C’est bien, Kôji ! Tire plus sur la bride !

Mizar : Allez, vas-y, Alcor !

Riguel : Bravo, Alcor ! Formidable ! / Voilà !

Alcor tombe.

Riguel : Alors, c’est tout ce que tu sais faire ? T’es même pas capable de rester sur une vache ? Je vais te faire voir ce dont je suis encore capable à mon âge ! / Mon pauvre, c’est pathétique ! Au Texas, je te calmais n’importe quel taureau furieux en une minute. Je vais te montrer.

Mizar: Papa !

Alcor : Riguel, reste tranquille ! Tu vas te faire casser les reins ! / Danbei, vous n’y arriverez jamais.

Vénusia : Papa, je t’en prie, ne fais pas l’imbécile ! / C’est dangereux, papa.

Riguel : Oh, ça va. Ce n’est pas pour rien qu’on m’a toujours appelé le roi du Texas. / Rien du tout ! On m’appelait la Tique du Texas ! Allez !

Mizar : Vas-y, papa. Fais-leur voir. / Courage, papa !

Riguel : Allons, on y va. Attention, ouh là là. Et oh, on va pas s’énerver. Mais tu vas te calmer un peu. Sale bête. / Il est farouche !

Mizar : Tien-le, papa, c’est dans la poche. / Continue comme ça, papa !

Riguel : Oui, moi je vais te tirer, c’est fini, oui. Je vais te tirer les cornes. Ah, au secours.

Vénusia : Oh, papa, tu es blessé ? / Papa !

Mizar : Relève-toi.

Actarus : Riguel, tu es sûr que tout va bien ? Dis-moi. / Ça va, Danbei ?

Riguel : Si j’ai besoin de vous, je vous appellerai. Fichez-moi donc la paix. Mais qu’est-ce que c’est ce truc à l’envers, là. Ouh, ça descend. / Ce n’est rien. C’est juste que je n’avais pas un bon timing. Qu’est-ce que c’est ?

Actarus : Des ballons ! / Des ballons.

***

Base sous-marine.

Soldat : Les ballons survolent le Centre. / Ils sont au-dessus du Centre Spatial.

Horos : Bien, faites-les exploser. / Bien, commencez le bombardement.

Soldat : A tes ordres ! / A vos ordres !

Les ballons tombent sur le Centre.

***

Ranch.

Alcor : Encore un coup de Vega. / Ce sont des bombes.

Actarus : Tout le monde au Centre. Vite ! / Retournons vite au Centre.

Mizar : Ils viennent sur nous. Viens vite ! Mais dépêche-toi, papa ! / Il y en a une qui vient ici !

Riguel : Je me dépêche… / Vite ! Dépêchons-nous !

Mizar : Attention, la barrière.

Riguel : Oh mon nez, je suis tombée sur mon nez.

***

Centre. Salle de décollage de la patrouille

Procyon : Le bombardement a cessé momentanément. Actarus, tiens-toi près à décoller. Alcor et les filles, essayez de voir s’il y a d’autres ballons. Si oui, vous les détruisez. / Les attaques par ballons se sont interrompues. Grendizer est prêt à décoller en cas de besoin. Kôji et les filles, trouvez et détruisez leur lanceur.

Alcor : D’accord. En route. / Bien reçu !

Décollage de la patrouille.

Alcor : Ballons à 12h. / Ballons explosifs repérés.

Vénusia : Missile Oméga ! / Marine Missiles !

Phénicia : Missile Sygma ! / Drill Missiles !

Alcor : Victorang ! / Double Cutter !

Phénicia : Alcor, regarde, une soucoupe ! / Kôji, regarde là-bas.

Alcor : Vu ! On attaque ! / Ok, on lance l’offensive !

Phénicia : Pyrobombe ! / Spark Bomber !

Alcor : Bien joué, Phénicia. Oh ! Actarus, viens ! On a découvert la base. / Bien joué, Maria ! Duke, viens vite. On a découvert un porte-soucoupes.

***

Décollage de Goldorak.

***

Alcor : Mortanium ! / Cyclone Beam !

Vénusia : Phénicia, en voilà d’autres ! Missile Oméga ! / Maria, allons-y ! Marine Missiles !

Phénicia : Missile Sygma ! / Drill Missiles !

Vénusia : Deltalame ! / Marine Cutter !

Phénicia : Bien visé, petite sœur. / Merci, Hikaru.

Alcor : Plus on en descend, plus il y en a. / Bon sang, c’est sans fin.

Actarus : Planitrons ! / Spin Saucer !

Vénusia : Actarus ! / Duke !

Actarus : Hélicopunch ! J’arrive à temps. Cornofulgure ! / Screw punch ! Je vous aurai. Space Thunder !

Alcor : Oh, ils vont s’enfuir ! / Le porte-soucoupe s’enfuie.

Actarus : Ne t’inquiète pas. Vénusia, tu y es ? Transfert ! Autolargue ! Renversement ! Assemblage ! / Ils ne nous échapperont pas. Hikaru, on y va ! Chute in ! Dizer, go ! Scrumble Turn ! Combination Cross !

Procyon : C’est peut-être un piège. Fais attention. / C’est peut-être un piège. N’allez pas trop loin.

Actarus : Oui, père Je vais le liquider. Vénusia, à toi. / Entendu. Je vais vite en finir. Maintenant, Hikaru.

Vénusia : Missile Oméga ! / Marine Missile, feu !

Actarus : Pulvonium ! C’est fini, on rentre. / Hand Beam ! Parfait, on repart.

Plan titre du golgoth « Vegamonstre Ragu-Ragu »

Vénusia : Un golgoth ! / Un Végamonstre !

Ils sont attaqués par deux golgoths. Plan titre d’un 2e « Vegamonstre Ibu-Ibu »

Actarus : Mon père avait raison, c’était un piège. Fulguropoing ! / C’était bien un piège. Screw Crusher Punch !

Procyon : Actarus, décroche ! Tu perds tes forces en plongée ! / Duke, évade-toi ! Tu es désavantagé dans l’eau.

Actarus : Vénusia, à toi de jouer ! Dégage-moi de là ! / Hikaru, tranche ses tentacules avec ton Marine Cutter !

Elle lance le deltalame. Ils sortent de l’eau.

***

Communication Lune/Base sous-marine.

Grand Stratéguerre : Goldorak a réussi à vous échapper, bravo pour ce résultat ! / Grendizer s’est enfui. Pourchassez-le.

Horos : Nous parviendrons bien un jour à profiter de sa faiblesse sous l’eau. Le tout est de l’y maintenir suffisamment longtemps. / Hors de l’eau, Grendizer recouvre sa puissance. La confrontation doit avoir lieu sous l’eau.

Minos : Ah, tu répètes toujours la même chose. Que feras-tu si Goldorak attaque notre base ? / C’est absurde ! Que ferez-vous si cette base est détruite ?

Grand Stratéguerre : Excellente question ! J’attends la réponse, Horos ! / Il a raison. Qui sait quand il ripostera ?

Horos : Aucun danger, Grand Stratéguerre. Goldorak ne peut dépasser 400 mètres de profondeur. Or, le poste de commandement où nous nous trouvons est situé à plus de 1000 mètres. Le Centre est dans l’incapacité totale de nous localiser. / Il n’y a nulle crainte à avoir. La capacité de plongée de Grendizer est de 400 ou 500 m. Mais cette base se situe à 1000 m de profondeur. Il ne pourra même pas savoir où nous sommes.

Grand Stratéguerre : Acceptons-en l’augure et espérons aussi que tu sais ce que tu fais. / Puisque tu as tout calculé, je te fais confiance.

Fin de la communication.

Horos : Passez maintenant à l’opération « Missiles ». / On passe à la phase des missiles !

Des missiles sont envoyés sur le Centre.

***

Centre

Procyon : Vous savez ce qu’ils veulent ? Essayer de vous attirer dans les fosses les plus profondes. / J’ai compris leur plan. Ils veulent nous attirer sous l’eau.

Actarus : Deux Golgoths nous y attendent en permanence. Y aller serait une opération suicide. / Il y avait même deux Vegamonstres en embuscade. Il faut se méfier.

Procyon : Oui, tu as raison. Nous devons absolument changer notre fusil d’épaule. / Tout à fait. Il ne faut pas répondre à leurs provocations.

Alcor : Alors, que pouvons-nous faire ? / Mais que va-t-on faire ?

Procyon : Nous sommes en train de mettre au point les détails d’un supra-sous-marin, l’Aquarak. / Je suis en train de fabriquer un module de plongée en grande profondeur, l’Ultra Submarine.

Actarus : Quand sera-t-il opérationnel ? / Voilà donc l’Ultra-Submarine.

Procyon : Bientôt, j’espère. En attendant, je vous interdis à tous de prendre l’air avec vos appareils habituels. C’est compris ? / En attendant son achèvement, j’interdis à Grendizer et aux Spazers de partir au combat, compris ?

Tous : Quoi ? / Hein ?

Argoli : Je reçois des échos qui ressemblent à des missiles. / Professeur, missiles en approche !

Procyon : Vous êtes sûr ? / Quoi ?

Le Centre est attaqué. Pendant ce temps, Procyon surveille la construction de l’Aquarak, avec Actarus et Vénusia. Alcor et Phénicia attendent dans la salle d’observation.

Phénicia : Arrête de tourner comme un ours en cage. / Et si tu te calmais ?

Alcor : J’ai quelques raisons d’être nerveux. On nous attaque et nous sommes tous interdits de vol. / C’est pas le moment ! Quand l’Ultra-Submarine sera-t-il achevé ?

Des débris tombent du plafond.

Alcor : J’en ai assez d’attendre les bras croisés. / Cette fois, je suis à bout !

Phénicia : Non ! Reste ! Et n’oublie pas les ordres ! / On ne doit pas sortir !

Alcor : Mais je vais prendre une douche. C’est tout. / Je vais aux toilettes ! Compris ?

Il entre dans la salle de décollage.

Alcor : Il faut absolument que je trouve leur maudite base sous-marine. Phénicia ! / Je vais au moins détruire leurs rampes de lancement. Maria ?

Phénicia : Oh, je sais ce que tu as dans le crâne. Tu croyais peut-être pouvoir me laisser tomber. / Je sais parfaitement ce que tu veux faire.

***

Dans la salle de construction.

Argoli en haut-parleur : Attention ! Alcorak et Fossoirak se préparent à effectuer une sortie. / Alerte ! Le Double Spazer et le Drill Spazer tentent une sortie !

Vénusia : Ma parole, ils sont devenus fous ! / Ce sont Kôji et Maria !

Actarus et Vénusia courent vers la salle d’observation.

Actarus : Ah, les idiots. Alcor ! Phénicia ! Je vous ordonne de rester ici. Voyons, ne faites pas les imbéciles. Revenez ! / Hé, où allez-vous ? Kôji, Maria ! Kôji, ne fais pas l’idiot ! Reviens !

***

Alcor : Ça fait des heures qu’on tourne sans rien voir. Oh, regarde ! / Je ne vois pas de base de lancement. Regarde !

Phénicia : Des émanations de lasernium. Qu’est-ce qu’on fait, Alcor ? / Je détecte du Vegatron. Sois prudent, Kôji.

Alcor : On va jeter un coup d’œil. Un Golgoth ! Ah / Fais-moi confiance ! Aie !

Il est attrapé par le Golgoth qui l’emmène sous l’eau.

Phénicia : Alcor ! / Kôji !

Alcor : Ne viens pas. Fiche le camp ! / Enfuis-toi ! Ne t’occupe pas de moi !

Phénicia : Tiens bon, Alcor. Je vais chercher les autres ! / Je reviendrai te sauver.

***

Au Centre.

Actarus : Beau travail. J’espère que tu es fière de ce que tu as fait ! / Qui vous a dit de sortir ? Pourquoi y êtes-vous allés ?

Phénicia : Pardon. / Je suis désolée.

Actarus : C’est amusant. Il est un peu tard pour pleurnicher. Alcor est dans de beaux draps, maintenant. / Tes excuses ne régleront rien ! Kôji s’est fait capturer !

Vénusia : Assez, Actarus. Ce qu’ils ont fait, c’était pour arrêter l’attaque des missiles. / Maria et Kôji voulaient stopper les attaques de missiles.

Phénicia : Elle a raison. / Exactement.

Horos apparaît sur l’écran de communication.

Actarus : Oh, qu’est-ce que vous voulez ? / Zuril !

Horos : Vous montrez quelque chose. / Regardez ceci.

Actarus : Alcor ! / Kôji !

Horos : Si vous pouvez joindre le Prince d’Euphor, dites-lui que son ami l’attend par 1000 mètres de profondeur (la VF s’est plantée). / Si tu veux sauver Kôji Kabuto, viens donc jusqu’à notre base située à 400 m de profondeur.

Vénusia : Mais, qu’allez-vous faire de lui ? / C’est le Double Spazer.

Horos : Je vous donne une heure. Passez ce délai, il sera exécuté. / Si tu ne viens pas dans l’heure, Kôji Kabuto sera exécuté.

Vénusia : Oh non ! / Exécuté ?

Phénicia : Actarus, il faut y aller. Tu ne vas pas laisser exécuter Alcor. / Grand frère, si tu ne te dépêches pas, ils vont le tuer !

Procyon entre : Ça y est. Aquarak est au point et prêt à entrer en action. / On a fini à temps. L’Ultra Submarine est achevé.

Actarus : Je vais le prendre pour aller sauver Alcor. / Je pars tout de suite.

Procyon : Oui, tu peux partir quand tu veux. Les deux Golgoths qui t’attendent en profondeur vont avoir une petite surprise. / Deux Végamonstres t’attendent sous l’eau. Si tu ne les attaques pas par surprise, tu n’as aucune chance.

***

Base sous-marine.

Horos : On va voir si le Prince d’Euphor tient à toi. S’il vient à ton secours, nous lui préparons la plus charmante des réceptions. Je ne veux surtout pas que tu rates le spectacle. / Notre base à 400 m de profondeur est un entrepôt de munitions. Grendizer sera réduit en pièces. Enfermez-le !

Alcor (en pensée) : Il ne faut pas que Goldorak se jette dans la gueule du loup. Il ne faut pas qu’il vienne. / Grendizer ne doit pas tomber dans leur piège. Je dois le prévenir.

Il s’échappe des mains du soldat et retourne dans la salle de commandement.

Minos : Arrête-le. / Misérable !

Il assomme Horos et Minos.

Alcor : Actarus, tu m’entends ? La base à 400 mètres est un piège. Ne viens pas. La véritable base est à… Ah / Duke, Duke, la base à 400 m est un piège ! N’y va pas ! La vraie base…

Minos vient de le frapper.

Alcor : La vraie base est à 1000 mètres de profon… / …est à 1000 m de profondeur.

Procyon : Alcor ! Alcor ! Alcor ! / Kôji, que se passe-t-il ?

Minos : A présent, ils savent où ils peuvent nous trouver. / Il a révélé l’existence de notre base.

Horos : Ne t’en fais pas. Ils sont incapables de descendre à une pareille profondeur. Surtout Goldorak. / N’aie aucune crainte. Grendizer est incapable de plonger à 1000 m.

***

Centre.

Procyon : Dans ce secteur, il n’y a que cette fosse qui soit aussi profonde. / 1000 m de profondeur. Ce doit être par là, dans cette fosse.

Actarus : C’est là qu’ils ont emmené Alcor ? / Kôji est donc là-bas.

Procyon : Oui, très probablement. Mais ça n’a pas d’importance. Aquarak a été conçu pour pouvoir plonger jusque 3000 m. Faites vite pour avoir une chance de sauver Alcor. / 1000 m, c’est une profondeur redoutable. Mais l’Ultra Submarine est conçu pour tenir à 3000 m de profondeur. Je vous en supplie, ramenez Kôji sain et sauf.

Aigles : Oui. / Oui !

***

Au-dessus de l’eau.

Actarus : Phénicia, prête ? / Maria, tu es prête ?

Phénicia : Je suis prête. / Oui.

Actarus : Vénusia ? / Hikaru ?

Vénusia : Moi aussi. / Oui.

***

Base sous-marine.

Soldat : Voilà Goldorak, Général. / Grendizer et le Marine Spazer arrivent.

Horos : Je vais prendre l’antérak 167 et son petit frère pour l’accueillir dignement. / Bien. Je piloterai moi-même Ragu-Ragu, et cette fois, j’en finirai pour de bon.

Minos : Ils ne font en faire qu’une bouchée. / Voilà des paroles de soldat.

Sortie des Golgoths.

***

Actarus : Autolargue ! Assemblage ! / Dizer, go ! Combination Cross !

Phénicia : Aquarak, go ! / Ultra Submarine, go !

Actarus : Séparation ! On arrive sur la fausse base. Tu vas récupérer Alcorak. / Separation, go ! Submarine Dash ! La fausse base est près d’ici. Hikaru, transporte le Double Spazer.

Vénusia : Compris ! Je le vois. Il est sur la base ! Cramponnage ! / Bien reçu. Le Double Spazer ! Anchor Shoot !

Actarus : Alcor, on arrive ! Missiles Epsilon ! / Kôji, on arrive ! Submarine Missile !

Horos : Qu’est-ce que c’est que ça ? Bon sang, Goldorak ! / Qu’est-ce que c’est ? Grendizer !

Actarus : Nous allons rire. Missiles Epsilon ! Tarrierovrilles ! / Des mines sous-marines. Submarine Missiles ! Submarine Drill !

Minos : Argh ! Goldorak ! Evacuation immédiate sur le camp de la Lune noire. / Grendizer ! Que tout le monde se replie vers Skull Moon !

Actarus : Où peut-il être ? Oh, un signal d’Alcor. Tiens le coup, je suis là. / Où est Kôji ? Le signal de Kôji. J’arrive, Kôji !

Alcor : Actarus ! Il était vraiment temps que tu arrives ! / Duke. Tu es venu !

Actarus : Content de te voir en vie, petit frère. / Heureux de te voir sain et sauf.

Alcor : Je suis désolé de t’avoir attiré dans ce traquenard. / Désolé d’être tombé dans leur piège.

Actarus : Oui, oui. Nous en reparlerons plus tard. Allez monte ! Dépêche-toi ! / On n’aurait rien pu faire sans ton appel radio. Allez, dépêchons-nous.

Alcor : Actarus, il faut détruire toute la base. / Il faut anéantir leur base sous-marine.

Actarus : Avec plaisir. Missiles Epsilon ! / Bien. Submarine Missiles !

Ils se font attaquer par un golgoth.

Alcor : Il faut se débarrasser de cet engin. / On ne peut pas utiliser nos armes.

Horos : Vous avez détruit ma base. Je vais vous envoyer en enfer. / Tu as osé détruire notre base sous-marine. Cette fois-ci, je vais t’envoyer en enfer.

Actarus : Missiles Epsilon ! / Submarine Missiles !

Horos : Golgoth 67, anéantis-moi ce sous-marin immédiatement ! Prince, tu as eu tort de venir m’affronter. / Végamonstre Ibu-Ibu, transperce sa coque avec tes forets. Comme ça, la pression le broiera. Sombre au fond de la mer !

Actarus : Je ne suis pas encore mort ! Rétro-pompage ! Missiles Epsilon ! Paralysochaînes ! Astérohaches ! Alcor, on y va ? / On est en danger. Submarine Storm ! Submarine Missiles ! Chain Attack ! Double Harkin ! On y va, Kôji !

Alcor : D’accord. / Ok.

***

Horos sort de sa soucoupe : J’ai perdu une bataille mais pas la guerre. Tu me paieras ça un de ces jours, Goldorak. / Je ne m’avoue pas vaincu ! Je ne rentrerai pas sur Skull Moon avant d’avoir abattu Grendizer !

Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :