Aller au contenu principal

Episode 43 : Texte VF-VOSTFR

Episode 43

La victoire des aigles / La chute de la météorite et l’île mystérieuse

Images du Centre vu du camp de la Lune noire.

Minos : Commandant Horos, comment pouvons-nous trouver le point faible du Centre de Recherches ? / Prof Zuril. Ne peut-on identifier leur point faible ?

Ordi d’Horos : Nous manquons de matériel. Il est donc difficile de le localiser et nous ne pouvons attaquer en partant du camp de la Lune Noire. / Nous manquons d’informations. En l’état, nous ne pouvons attaquer à partir de Skull Moon.

Minos : D’après vous, serait-il possible d’établir une base sur ces îles ? / C’est une île isolée près de l’archipel d’Ogasawara.

Ordi d’Horos : A l’origine, ces iles ont été constituées à la suite d’une violente irruption volcanique mais il n’y a plus aujourd’hui aucune activité. Ces îles sont totalement désertes et impropre à toute vie humaine. / Cette île est née de l’éruption d’un volcan sous-marin, actuellement inactif. Aucun homme ni même un oiseau ne l’habite.

Minos : Excellent ! Il nous faut donc installer une base avancée sur ces iles et harceler le Centre sans répit. / Intéressant. Il faudrait y bâtir une base avancée d’observation et d’attaque.

Ordi d’Horos : Il est évident que si nous y parvenions, cela faciliterait la surveillance et les possibilités d’attaque. / Une telle base serait, en effet, idéale à des fins d’observation et d’attaque.

Minos : Malheureusement, nous manquons de temps. / Mais on manque de temps.

Ordi d’Horos : Plus nous tarderons plus les terriens seront à même de renforcer leur système de défense. Il faut donc agir très vite. / Si nous leur donnons du temps, ils auront la capacité de bâtir une forteresse plus solide encore.

Minos : Nous devons trouver un homme capable de concevoir et d’installer une base dans un minimum de temps. / Nous avons besoin d’un officier capable de bâtir une base très rapidement.

Horos : Le seul qui soit apte à faire cela, c’est Gasca. / Je vais envoyer mon subordonné Gaska.

Minos : Gasca ? / Gaska ?

Horos : Gasca est non seulement un excellent officier mais aussi un merveilleux technicien. / Gaska est à la fois un capitaine et un scientifique émérite.

Minos : Ouais, vous avez peut-être raison. Faites-le convoquer immédiatement. / Formidable. Convoquez ce Gaska immédiatement.

Horos : Faites venir le capitaine Gasca ! / Faites venir Gaska.

Gasca arrive en volant.

Gasca : Vous vouliez me voir, commandant ? / Vous m’avez appelé, prof Zuril ?

Horos : Je vous donne l’ordre de vous mettre au service du commandant Minos. Votre tâche consistera à installer une base avancée sur la Terre. Si vous réussissez, vous en prendrez évidemment le commandement. / Gaska, désormais, tu accompliras ta mission de commandant sous les ordres du général Gandal. Tu seras aussi commandant en chef de notre base terrienne.

Gasca : Oh, vous me nommez donc commandant ? / Moi, commandant en chef ?

Minos : Oui, bien entendu. Cela vous revient de droit. Et si tout marche bien, j’interviendrai auprès du Grand Stratéguerre pour que vous soyez nommé général de la base sur Terre. / Oui. En outre, si notre plan réussit, je te recommanderai auprès de Sa Majesté Vega pour le poste de commandant suprême sur Terre.

Gasca : Quoi, moi ? Général de la Terre. Mon rêve. Commandant, je suis à vos ordres. / Pour toute la Terre ? Moi, commandant suprême ? Très bien. Je réussirai ma mission.

***

Au Centre.

Argoli : Prof, j’ai repéré un ovni dans le 4.92. / Ovni repéré. Orientation: 492 – Black

Antarès : Bien reçu, je branche sur le 4.92. / Orientation : 492 – Black

Pr : Non, ce n’est pas un ovni, c’est une météorite. / C’est une météorite gigantesque.

Argoli : Elle va entrer dans l’atmosphère. / Elle entre dans l’atmosphère.

Pr aux aigles dans leur salle de départ : Actarus, une météorite entre dans l’atmosphère et se dirige vers le Centre de Recherche. Si c’est un golgoth, donne m’en confirmation. / Une météorite est entrée dans l’atmosphère. Mais il se peut que ce soit un Monstronef camouflé. Pourchassez-la et inspectez-la.

Actarus : J’y vais. / Bien.

Alcor : Non, moi. / C’est moi qui y vais.

Actarus : Non, Alcor, reviens. / Hé, Kôji !

Alcor prend Alcorak dans sa nouvelle rampe de lancement.

Alcor : Alcorak, paré. / Double Spazer, paré.

Pr : Bien, écoute-moi, Alcor. Surtout ne fait pas d’imprudence. N’oublie pas qu’en cas d’urgence, prends contact avant d’attaquer. / Ecoute bien, Kôji. Le but est de la suivre et de l’examiner. S’il y a la moindre anomalie, préviens-nous, ne l’attaque pas.

Alcor : D’accord. / Bien reçu.

Pr : Bon, vas-y. C’est l’heure, tu peux décoller. / Bien. Kôji, décollage !

Alcor : Alcorak, go ! / Double Spazer, go !

***

Gasca dans sa météorite : Dans peu de temps, je serais général. Ça fait des années que je courre après cette chance. Je ne la laisserai pas passer. Gasca, en route pour la gloire. / Commandant suprême… Je vole maintenant vers la gloire. On me donne enfin ma chance. Je réussirai à tout prix !

***

Alcor : J’ai repéré la météorite. Je ne crois pas que ce soit un golgoth, prof. Elle va beaucoup trop vite. Elle se dirige vers les îles volcaniques. / Ici, le Double Spazer. La météorite se dirige vers le tropique du Cancer, entre Okinoshima et Ogasawara.

Pr : Surveille-la mais sois prudent. / Entendu. Fais bien attention.

Alcor : Soyez tranquille. / Très bien.

Il est atteint par la chaleur de la météorite. Il perd connaissance.

Pr : Alcor ! Alcor ! Alcor ! Réveille-toi ! Remets le levier en position normale. Alcor, est-ce que tu m’entends ? / Que se passe-t-il ? Kôji ! Kôji ! Qu’est-ce qui t’arrive ? Kôji ! Kôji ! Passe en pilote automatique, Kôji. Kôji, passe en pilote automatique !

Actarus : Alcor ! / Kôji !

Vénusia : Alcor ! / Kôji !

Argoli : Prof, il n’arrive plus à contrôler l’appareil. Il va bientôt atteindre le point de non-retour. / Oh non, il est dans la zone jaune. Il sera bientôt dans la zone rouge.

Actarus : Père ! / Père !

Pr : Malheureusement, je ne peux rien pour lui. Dieu seul peut lui venir en aide. / Je ne peux plus rien faire. Il faut s’en remettre au destin.

Alcor reprend légèrement conscience. Il appuie sur le bouton de retour automatique.

Alcor : RAS / Je dois passer en mode automatique.

***

A l’infirmerie.

Pr : Tout danger est écarté. Et il reprend conscience. / Ah, tu reviens enfin à toi, Kôji.

Actarus : Alcor, tu nous entends ? / Kôji.

Vénusia : Alcor, réponds-nous. / Kôji.

Alcor : Ah, le voilà, je le vois. Je le vois. / Je peux enfin voir.

Vénusia : Il délire. / Tant mieux.

Alcor : Prof, que m’est-il arrivé ? / Qu’est devenue la météorite ?

Pr : J’ai bien peur que cette fois, nous sommes tombés sur quelqu’un de très fort. / Elle a explosé en mer et disparu.

Alcor : Je n’ai encore rien compris à ce qu’il s’est passé. / C’était donc une météorite ordinaire.

Pr : Alcor, pour l’instant, tu dois te reposer. Nous en reparlerons. / Kôji, tu aurais dû te montrer plus prudent.

Alcor : Il faut que j’y retourne. / Pourtant…

Vénusia : Non, tu es encore trop faible. / Kôji, tu restes là.

Alcor : Oh là là, j’ai l’impression d’avoir la tête comme une citrouille. / Ah oui, je suis désolé.

Pr : Ecoutez-moi. Quand Alcor sera rétabli, vous vous occuperez de ça tous les trois. Il ne faut pas agir individuellement. Devant ce nouveau problème, nous ne devons pas disperser nos forces. Je veux que vous restiez en formation. Actarus, tu commanderas les opérations. N’oubliez pas que de votre discipline, dépend le sort de notre planète. Je vous demande d’obéir aveuglément à Actarus. C’est compris ? / Ecoutez-moi. Je profite de l’occasion pour vous parler. Il n’y a rien de plus important que le travail d’équipe pour vous trois. Si un seul de vous manque, votre potentiel s’en retrouve diminué. Et il ne faut jamais oublier que ce travail s’articule autour de Daisuke. Compris ?

La patrouille : Entendu ! / Oui !

Un bateau explose en mer. L’info passe au Centre.

Antarès : Oh. Prof ! On annonce qu’un patrouilleur de la défense cotière a explosé au large des îles volcaniques. / Prof ! Un patrouilleur des garde-côtes a disparu près de l’île Muôjin.

Pr : Comment ? Au large des îles volcaniques ? Ça recommence. Décidément, ces monstres ne nous laisseront jamais en paix. / Quoi ? Près de l’île Muôjin ? Quelle erreur. On aurait dû poursuivre nos recherches.

***

Dans la base sous-marine.

Gasca : Je veux qu’on mette aux arrêts le pilote de la navette d’observation. / Arrêtez le pilote de Gume-Gume !

Soldat : Pourquoi commandant ? / L’arrêter ?

Gasca : J’ai ordonné une mission de reconnaissance. J’avais interdit d’attaquer. Ces imbéciles ne sont décidément bons à rien. Les terriens doivent être sur leur garde maintenant. Alors, tu m’as entendu ? / J’ai donné l’ordre d’observer, pas d’attaquer ! Quiconque contrevient à mes ordres doit être châtié. Telle est ma méthode. Vite !

Soldat : Oui, tout de suite, commandant. / A vos ordres !

Gasca : J’exige que désormais, tout le monde obéisse à mes ordres. / Travaillez plus vite !

***

Au centre.

Alcor : Je n’ai pas l’intention d’attendre. / Bon sang !

Actarus : Reste-là. Alcor, je t’interdis de sortir. Est-ce que tu aurais déjà oublié les ordres ? / Kôji, as-tu oublié ? Tu ne dois pas agir seul.

Alcor : Lâche-moi. Tout est arrivé par ma faute. Si j’avais rempli ma mission, le patrouilleur n’aurait pas été coulé. / Mais c’est ma faute si on est là. Je suis responsable !

Actarus : Personne ne songe à te rendre responsable de ça. / Personne n’a dit ça.

Alcor : Ras / J’en ai assez.

Vénusia : Alcor ! Nous devons respecter les ordres du prof et obéir à Actarus. Tâche de ne pas l’oublier. / Kôji. As-tu déjà oublié qu’on devait travailler en équipe ?

Actarus : Calme-toi, Alcor, et sois raisonnable. Nous irons tous ensemble. / Je ne t’interdis pas d’y aller. Nous irons tous les trois.

Alcor : D’accord. / RAS

Scène de la métamorphose : « Route n° 7 ouvrez les sas ». Goldorak, go ! / « Route n° 7, ouverture ! Grendizer, go !

Scène des capsules et des chutes dans les cockpits des navettes : Alcorak, go ! Vénusiak, go ! / Double Spazer, go ! Marine Spazer, go !

***

Dans la base sous-marine.

Soldat : Goldorak ! / Grendizer

Tous les soldats se sauvent en criant Goldorak.

Gasca : Pas de panique. Pas de panique. Ecoutez-moi. Je vous ordonne de reprendre votre travail. Et le premier qui quittera son poste sans ordre passera en cour martiale. / Du calme ! Du calme, à la fin ! Ecoutez-moi bien. Quoiqu’il arrive, continuez votre travail. Celui qui quittera son poste sera exécuté !

Soldats : A vos ordres ! / Quoi, exécuté ?

Gasca : La victoire dépend de votre discipline. Restez calme. Je vous assure que Goldorak sera abattu. Vous n’avez aucune inquiétude à vous faire à ce sujet. Au travail ! / Seule une discipline de fer nous apportera la victoire ! Je jure de vaincre Grendizer ! Poursuivez votre travail sans vous inquiéter. Je compte sur vous.

Il rejoint son golgoth : Nous partons. / Nous sortons immédiatement.

Soldat : A vos ordres ! / Bien

Gaska : RAS / Bien, décollez !

***

Actarus : Voici les îles volcaniques. Prêts à attaquer ? / J‘aperçois l’île Muôjin. Préparez-vous au combat.

Alcor : Oh, des missiles. / Attention !

Actarus : Séparons-nous. Il va l’avoir. Planitrons ! / Dispersion ! Des missiles téléguidés. Spin Saucer !

***

Gasca : Ah, très bien. On prépare la deuxième attaque. / Il se débrouille. On passe au plan n° 2 !

***

Actarus : Comment nous ont-ils repérés ? Alcor, il doit y avoir des radars planqués sous l’eau. Vénusia, viens avec moi. Alcor, reste en surveillance. / Te voilà, maudit Monstronef. Kôji ! Un radar doit nous observer quelque part sur l’île. Je pars sous l’eau avec le Marine Spazer.

Alcor : Entendu. / Bien reçu.

Actarus : Transfert ! Autolargue ! Renversement ! Assemblage ! Allons-y. / Chute in ! Dizer go ! Scramble Turn ! Combinaison Cross ! A nous deux, maudit Monstronef !

Alcor : Bizarre cet oiseau. Méfions-nous, ils nous ont déjà fait le coup de l’oiseau truqué alors. / C’est étrange. Je ne vois rien qui ressemble à un radar.

Actarus : Attention des missiles. Demi-tour. / Des missiles sous-marins. On fait demi-tour !

Vénusia : Oui, entendu. / Bien reçu.

Le missile explose.

Actarus : Vénusia, tu es touchée ? / Tout va bien, Hikaru ?

Vénusia : Non, pas de problème. Attention, en voilà d’autres. / Oui, ça va. Encore des missiles !

Actarus : Bon sang, ils attaquent de tous les côtés. / Hikaru, on se fait canarder. On se replie.

Vénusia : Bien reçu

***

Gasca : Cette fois, ils n’ont aucune chance de s’en sortir. Achevons-les. / Tu as foncé droit dans mon piège. Allons-y

Soldat : A vos ordres ! / Entendu.

***

Vénusia : Actarus, un golgoth ! / Duke, le Monstronef !

Actarus : Je l’ai vu. Attention. / Te voilà. Bien, en avant !

Gasca : Ne le laissez pas faire. / Imbécile !

Le Golgoth envoie un rayon rouge qui les aveugle. Ils tombent dans un canyon.

***

Alcor : Encore cet oiseau ? C’est inquiétant. C’est un oiseau radarisé. Il doit y avoir une base sous-marine. J’attaque. / Cette mouette est étrange. Je vois, ils ont créé un faux lac. Très bien. Double Missiles !

***

Gasca : Tant que nous les maintiendrons sous l’eau, ils sont à notre merci. Il ne faut pas leur laisser une seconde de répit. Oh, qu’est-ce qui se passe ? / Si on les coince dans une crevasse, on a gagné. Ce sera leur tombeau ! Que se passe-t-il ?

Soldat : Commandant, la base est détruite. / La base a été détruite !

Gasca : Quoi ? Ce n’est pas vrai. Ce n’est pas possible. S’être donné toute cette peine pour en arriver là. / Quoi ? Notre base ? Bon sang, dire que je tenais Grendizer !

Il revoit Minos lui annoncer : Et si tout marche bien, j’interviendrai auprès du Grand Stratéguerre pour que vous soyez nommé général de la base sur Terre. / Si notre plan réussit, je te recommanderai auprès de Sa Majesté Vega pour le poste de commandant suprême sur Terre.

Gasca : Emersion immédiate. Les navettes s’enfuient. Revenez, bandes de lâches. Revenez ! Revenez où je vous abats ! / Direction l’île ! Mini-FO, revenez ! Je ne tolérerai aucune désertion ! Revenez ! Revenez ou je vous abats !

***

Alcor : Actarus ! Actarus ! Refais surface. Actarus ! Actarus ! / Grendizer ! Grendizer ! Tu peux remonter ! Grendizer ! Grendizer !

Actarus : Alcor, nous n’y voyons plus rien. Vénusia et moi, nous sommes aveugles. / On a été aveuglé. Impossible de lire l’altimètre.

Alcor : Aveugles ? / Quoi ? Aveuglés ?

Actarus : Oui, ce sont les mêmes troubles que ceux que tu as eus. Mais ne t’inquiète pas, on s’en tirera. En ce qui nous concerne, ce n’est pas le golgoth qui nous aveugle, c’est une question de pression. / C’est le même flash que celui qui t’a aveuglé. Mais ne t’inquiète pas. Sous l’eau, sa puissance était moindre. Je vois un peu.

Alcor : Les enfants, essayez de remonter. / Remontez déjà sur l’île.

Actarus : D’accord. / Entendu.

***

Le soleil se couche. Gasca est retourné sur la base sous-marine.

Gasca : Debout ! Remuez-vous un peu ! Arrêtez ! Halte ! Nous resterons ici. Nous construirons la base. C’est compris ? On s’y mettra tous les trois. Et nous réussirons. Vous construirez la base, ici. S’il le faut de mes propres mains. Il faut réussir à construire cette base et vous m’y aiderez. Je serais le maître de la Terre. Restez-là ! Arrêtez ou je tire. Halte ! Bande de lâches ! Vous ne m’empêcherez pas de construire la base. Vous ne m’empêcherez pas de construire la base. / Hé, ressaisis-toi. Attendez. Restez et reconstruisez la base ! C’est faisable. A trois, on peut réussir. C’est possible ! Il faut construire une base ici. Il le faut ! Je la bâtirai de mes propres mains. Oui, de mes propres mains. Je bâtirai ma base ! Stop. Revenez. Arrêtez-vous ! Je n’ai commis aucune erreur ! Je n’ai commis aucune erreur !

***

Alcor : Actarus, il faut que tu remontes. Je ne peux pas me battre tout seul. Tu m’entends ? / Duke, ça va ? Laisse-moi faire. Maudit Monstronef !

Actarus : Vénusia, on va tenter la séparation. / Hikaru, on se sépare maintenant.

Vénusia : Je n’y arriverai jamais. Je n’y vois rien. / Tu ne peux pas te battre à l’aveugle.

Actarus : Il faut qu’on essaye. / Fais ce que je dis.

Vénusia : Entendu. / Bien.

Actarus : Séparation. On a réussi. / Séparation, go ! En avant !

Vénusia : Fais attention. / Duke Fleed !

Actarus : Cabré ! Je n’y vois rien, tout est voilé. Alors, tu m’as cru mort. / Dizer jump ! Bon sang, je vois toujours très mal. Approche, Monstronef !

Gasca : Allez viens, approche, Goldorak. Dépêche-toi. Il faut qu’on en finisse. / Je t’attendais, Grendizer. Ce sera un duel entre toi et moi.

Actarus : Puisque tu y tiens. / Avec plaisir.

Gasca : Tu es mort ! / En garde !

Actarus : Hélicopunch ! Je ne vois pas la cible. / Screw punch ! Je ne peux pas viser.

Alcor : Il n’y voit plus rien. Il va se faire massacrer. / Impossible de tirer. Je dois faire confiance à Duke.

Gasca : Allez, je dois le vaincre même si je dois sacrifier jusqu’à la dernière goutte de mon sang. / Maintenant que ma base est détruite, je n’ai plus le choix. Je dois t’abattre !

Actarus : Moi aussi, j’ai sacrifié ma vie. / Je ne peux rien faire comme ça. Allez approche !

Gaska : RAS / Enfer !

Le golgoth perd son équilibre, tombe dans le ravin. Gasca actionne par mégarde le rayon laser qui fait exploser la machine.

Alcor : Actarus, tu t’en es sorti ? / Duke Fleed, bien joué.

Actarus : Oui mais grâce à vous deux. Ce n’est pas la victoire d’un seul homme, c’est la victoire des aigles. / Non, je n’ai pas vaincu seul. J’ai réussi parce qu’on s’est battus à trois. C’est la victoire du travail d’équipe.

***

Prochain épisode : Nuit festive, Monstronef à l’offensive !

Un jeune étudiant en archéologie aperçoit un sbire de Vega dans une grotte, un soir de fête. Un triste destin l’atttend alors. Il s’introduit dans le Centre avec un triple Monstronef. Duke et moi tentons de le défendre, mais le destin se joue de nous durant le combat.

 

Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :