Aller au contenu principal

Episode 39 : Texte VF-VOSTFR

 

Episode 39

La patrouille des aigles / La section d’assaut de Vega attaque !

Camps de la lune noire.

Grand-Stratéguerre : Commandant Minos ! / Général Gandal.

Minos : A tes ordres ! / Je vous écoute.

Vega : Vous savez que c’est Goldorak qui nous tient tous en échec. Si nous voulons annihiler la puissance du Prince d’Euphor, il faut à tout prix détruire le Centre. / Il ne fait plus aucun doute qu’il y a un lien entre Grendizer et le Centre Spatial qui a développé le Double Spazer.

Minos : C’est une évidence, Grand Stratéguerre ! / Vous avez tout à fait raison.

Vega : Je me demande ce que vous attendez. / Pourquoi ne fais-tu rien ?

Minos : Il est bien loin de la théorie à la réalité. Nous avons mainte fois tenté de détruire le Centre de Recherches où se cache Goldorak. Malheureusement, nous avons toujours échoué. / Mais bien au contraire ! Nous avons plusieurs fois tenté d’attaquer le Centre mais nous manquons d’informations.

Vega : Cela prouve que vous êtes incapables ! / Il va falloir faire mieux.

Horos : Grand Stratéguerre, j’ai conçu une autre tactique. Puisque toutes les attaques conventionnelles ont échoué, notre ultime possibilité est d’utiliser la ruse. / Votre Majesté, si nos attaques frontales ou tentatives d’infiltration ont échoué, il ne reste plus que l’attaque surprise.

Vega : Expose ton plan. / Et comment la mener ?

Ordi d’Horos : Nous lancerons Golgoth 39. Il effectuera une manœuvre de diversion pour occuper Goldorak et l’ovterre qui l’appuie. Dès qu’ils se seront éloignés, un détachement de la division Ruine attaquera le Centre de Recherches. / Il s’agira d’abord d’attirer Grendizer et le Double Spazer à l’extérieur. Entre temps, une section d’assaut lancera une attaque surprise et occupera le Centre Spatial.

Vega : Tout ce que nous risquons est de perdre un golgoth de plus. Néanmoins, tu as mon accord. / Je comprends la stratégie. Très bien, procédez ainsi.

Horos : Merci, Grand Stratéguerre. / Entendu.

Minos : Toutefois, il se pose un problème. Golgoth 39 résistera-t-il assez longtemps à ses deux adversaires pour laisser nos soldats le temps d’agir ? Toute la question est là, Grand Stratéguerre. / Mais le problème est de disposer d’un Monstronef assez puissant pour occuper à la fois Grendizer et le Double Spazer.

Vega : Qu’as-tu à répondre de cela, Horos ? / Professeur Zuril ?

Horos : Que je n’ai pas attendu Minos pour résoudre le problème. / J’ai ce qu’il vous faut.

***

Compétition de gymnastique

Speaker : Notre prochaine concurrente sera : Vénusia Riguel. / Et maintenant, la représentante de Yatsugatake, Mlle Hikaru Makiba.

Mizar : Bravo ! Vas-y, soeurette. / Courage, Hikaru !

Alcor : Ahurissant ! Elle est devenue agile comme un elfe. / Impressionnant, on dirait une astronaute.

Speaker : Voici la note attribuée par le jury : 9.80. / Son score actuel est de 9.80 !

Riguel : Fantastique, ma petite fille. Tu vas tous les mettre dans ta poche. / Bravo Hikaru ! C’est bien, ma fille !

Vénusia continue son concours.

Riguel : Eh, les autres peuvent aller se rhabiller. / Bien joué !

Speaker : 9.85 / Son score actuel est de 9.85 !

Alcor : Terrible ! / Impressionnant.

Riguel : Qu’est-ce que tu en dis, Actarus ? Crois-moi, je ne suis pas peu fier de cette démonstration. / Que dis-tu de ça ? C’est bien ma digne fille, pas vrai, Daisuke ?

Speaker : Note attriubée par le jury : 9.90. / Son score actuel est de 9.90 !

Actarus : Qu’est-elle en train d’essayer de me prouver. / C’est un message qu’elle nous adresse.

Speaker : Sur la plus haute marche du podium, Vénusia Riguel. / RAS

***

Au ranch, le lendemain.

Riguel : Tu as vu que Vénusia a des capacités formidables. C’est peut-être à cause de ton sang. / Tu n’as plus rien à y redire, hein ? Tu as bien compris que Hikaru n’était pas une fille ordinaire.

Actarus : Hein ? / RAS

Riguel : Et maintenant, je crois qu’il faut accepter qu’elle entre dans l’équipe avec toi et Alcor. / La prochaine fois que Vega attaquera, confie une mission à Hikaru.

Actarus : Le pilotage et la gymnastique n’ont aucun rapport. / Ce sont deux choses différentes.

Riguel : Permets-moi de ne pas être de ton avis. / Où est la différence ?

Actarus : Lutter contre les envahisseurs n’est pas un travail de fille. Laissons cela aux garçons, tu veux bien ? / Laissez-moi me charger des Forces de Vega avec Kôji.

Riguel : Mais attends. Actarus, tu n’as aucun cœur. Oh, quelle tête de cochon ! / Je te trouve bien froid ! Très froid, même.

Actarus est dans l’écurie avec Mizar.

Actarus : Ecoute Mizar… Je voudrais que tu comprennes bien. Je ne cherche pas à minimiser les mérites de ta sœur. Non, non, au contraire, je la trouve exceptionnelle. / Gorô. Ecoute, Gorô, ne te méprends pas. Je ne me moque ni de ton père ni de Hikaru.

Mizar : Alors, prends-la avec toi. / Pourquoi tu as dit ça ?

Actarus : Non, je vais essayer de t’expliquer. Une guerre n’est pas une partie de plaisir. C’est ce qu’il y a de pire au monde. C’est la plus laide invention de l’homme. Mais puisqu’il l’a créée, l’homme doit la faire. Chacun à sa place ! Tiens, tu vois cette herbe. Elle appartient à la Terre qui l’a engendrée Si tu l’arraches, tu la changes de place, elle meurt. Les êtres et les choses ne doivent pas changer de place. Ta sœur est une femme et doit rester femme. Et je ne veux pas qu’il lui arrive malheur. Tu es un grand garçon et je suis certain que tu m’as compris. / Eh bien, c’est difficile à exprimer avec des mots. Mais la guerre n’a rien d’admirable. Il n’y a rien de plus beau en ce monde que la paix. Regarde. Regarde l’homme qui se salit en travaillant. C’est comme ça qu’il est le plus admirable. Mais ton père à raison de s’inquiéter. Nos ennemis reviendront. C’est pourquoi il faut lutter. J’aimerais que tu comprennes ça, Gorô.

Mizar : Hum, hum.

***

Argoli : Prof, je capte un objet volant sur le scope radar. Dans le zéro noir par le 9 bleu. / Prof, je viens de détecter un ovni. Il se dirige vers 0-noir.

Procyon : Bien, voulez-vous me brancher le télescope. / Active le télescope.

Alcor : J’ai envie de prendre Alcorak, qu’en pensez-vous prof. / Prof, je pars immédiatement.

Procyon : Oui, Goldorak te rejoindra. Surtout garde le contact. / Bien, j’envoie Grendizer juste après.

Alcor : D’accord. / Entendu.

Procyon : Actarus, ici le Centre. Ovnis en vue. / Daisuke ! Daisuke ! Reviens tout de suite.

Vénusia : Actarus, tu vas encore te battre ? / Daisuke. Un Monstronef arrive, n’est-ce pas ?

Actarus : Laisse-moi partir, Vénusia, je t’en prie. / Veux-tu enlever ta main, Hikaru ?

Vénusia : Non. Je voudrais tellement que tu me laisses aller avec toi. / S’il te plait, laisse-moi entrer dans l’équipe.

Actarus : Dieu ne t’a donné qu’une vie. Conserve-la précieusement. / Tu n’as qu’une seule vie. Respecte-la.

Vénusia : Je suis prête à la sacrifier pour sauver notre planète. Emmène-moi, je t’en supplie ! / Je vous fais don de ma vie. Je vous offre ma vie !

Actarus : Non, tu n’es qu’une gamine. Otes-te toi de mon chemin. On m’attend au Centre. / Je n’entends rien et je suis pressé. Pousse-toi.

Vénusia : Tu as beau être qu’un Prince, tu n’es qu’un idiot ! / Tête de mule ! Tu le regretteras !

Actarus : Jamais je ne laisserai Vénusia piloter. C’est à moi de lutter contre nos ennemis. / Je refuse d’entraîner Hikaru dans cette guerre.

Alcor prend Alcorak

Alcor : Alcorak, go ! Prof, je suis en vue du mont Chauve. / Double Spazer, décollage. Prof, la soucoupe vole vers le mont Kôbu.

Procyon : Pourquoi le mont Chauve ? Il n’y a rien dans cette région-là. Il ne reste qu’une vieille mine désaffectée. / Le mont Kôbu ? Il n’y a rien là-bas. Juste une mine abandonnée.

Alcor : Justement, c’est une bonne cachette. / Elle commence à descendre.

Procyon : Oui, tu as raison. Un golgoth pourrait s’y dissimuler. Vas-y. / Bien, approche-toi mais ne prends pas de risques.

Alcor : Compris. / Entendu !

Le golgoth cache des navettes. Alcor survole la région et le voit.

Alcor : Le golgoth s’est immobilisé au-dessus de la mine. Prof, je le prends en chasse ? / Oh, la soucoupe est au-dessus de la mine. Elle s’en va. Je la poursuis.

Procyon : Non, Alcor. / Attends.

Alcor : Mais… / Mais …

Procyon : Abandonne le golgoth, surveille la mine et remarque si tu vois la moindre anomalie. / Assure-toi qu’il n’y a rien d’anormal au niveau de la mine.

Alcor : Entendu. Prof, rien à signaler. / Bien. Il n’y a rien de particulier.

Procyon : Dans ce cas, rentre au Centre, immédiatement. / Bien, reviens tout de suite.

Alcor : Je laisse tomber le golgoth ? / Et la soucoupe ?

Procyon : Il est déjà au-dessus de l’ionosphère. / Elle est sortie de l’atmosphère.

Alcor : Il bat tous les records de vitesse, celui-là. / Zut, elle a vite détalé.

***

Le commando sort de la grotte.

Soldat : Ici, commando Ruine. Ici, commando Ruine. Nous venons d’atteindre le point B. / Ici, section d’assaut. Infiltration réussie.

Minos : Parfait. Approchez-vous de l’objectif mais restez en-dessous des zones balayées les radars du Centre. / Bien, préparez immédiatement l’opération. Faites attention aux radars ennemis.

Soldat : A tes ordres ! Pôle en sud écho. L’endroit est truffé de radars. Décollage immédiat. / Entendu. Volez à basse altitude pour éviter les radars. Départ immédiat !

***

Procyon : C’est curieux, je ne comprends pas pourquoi le golgoth s’est enfui sans essayer de combattre Alcorak. / C’est étrange, cette soucoupe n’est sûrement pas venue sans raison.

Alcor : Pourtant j’étais seul. En principe, il aurait dû en profiter. / Mais il n’y avait rien de suspect.

Procyon : C’est bien la première fois que je vois un golgoth faire un vol de reconnaissance. / Oui, et le radar ne détecte rien non plus. C’est impensable.

Actarus : Il y a quelque chose qui nous échappe. Je vais rester avec toi, on ne sait jamais. / Il se trame quelque chose. Soyons vigilants.

***

Riguel : Ah, on finira bien par forcer Actarus à t’emmener. Ne t’inquiète pas, je m’occupe de ton entraînement. Oh, qu’est-ce que c’est encore que ce truc-là ? On dirait bien des soucoupes de Vega. Allez viens, dépêchons-nous, on va voir. / Quand on est cerné de toute part, il faut rester discret et se baisser. Oh, qu’est-ce que c’est ? C’est louche. Reportons notre entraînement ninja. Viens, Hikaru.

Vénusia : Tu avais raison, ce sont des hommes de Vega. / Ce sont des soldats de Vega.

Riguel : Qu’est-ce qu’il mijote encore comme sale tour. / Que trament-ils, ici ?

Soldat : Ici commando Ruine. Nous avons atteint point 0. Sommes prêts à investir Centre. / Préparatifs achevés. Nous pouvons lancer l’attaque sur le Centre à tout moment.

Minos : Ici, Lune noir, je vous envoie Golgoth 39. Dès que Goldorak et l’OvTerre seront sortis, je vous donnerai le feu vert. / Bien, j’envoie tout de suite un Monstronef afin d’attirer Grendizer. Restez en position.

Soldat : A tes ordres ! / Entendu.

Vénusia : Il faudrait prévenir le Centre en vitesse. / Il faut prévenir le Centre.

Riguel : Oui. Allons-y. / Oui, dépêchons-nous.

Vénusia fait tomber des cailloux. Ils sont repérés.

Soldat : Attention ! Des Terriens ! / Qui va là ? Des humains ! Poursuivez-les !

Riguel : Arrête ! / Attends, Hikaru !

Vénusia : Mais dépêche-toi ! / Papa.

Riguel : Je suis à bout de souffle. Ils finiront par nous rattraper. Je vais leur servir d’appât. Toi, tu vas foncer jusqu’au Centre. / On risque de se faire attraper tous les deux. Je vais servir d’appât. Toi, va vite prévenir le professeur.

Vénusia : Mais je… / Mais, papa…

Riguel : C’est un ordre ! / Vite !

Vénusia : Bon. / D’accord.

Soldat : Quelle route ont-ils prises ? / Où sont-ils ?

Riguel pousse des cris pour les attirer.

Soldat : Ils ne sont pas loin. Rendez-vous. / D’où ça vient ? De là ! Il est là.

Riguel : Eh eh, allez, cherchez bien. / Je vous ai bien eus.

Vénusia : Cours ma fille. Prouve que tu es utile. / Je dois prévenir les autres.

***

Argoli : Un ovni vient d’entrer dans l’atmosphère. / Prof, je détecte un Monstronef.

Actarus : Père ! / Père.

Alcor : Eh, on va faire un petit tour ? / Daisuke, allons-y.

Procyon : Attends une minute. Ce va et vient est insolite. Je me demande si ça ne cache pas un piège. / Attends. Ils doivent tramer quelque chose. C’est peut-être un piège.

Actarus : Hein ? Quel piège ? / Un piège ?

Procyon : J’aimerais comprendre avant que vous ne partiez tous les deux. / Observons la situation un moment.

Le gologth détruit la ville.

Minos : Golgoth 39, détruis tout. Goldorak ne résistera pas longtemps à la tentation. Il finira par sortir. / Ura-Ura, détruis tout ce que tu vois. Ça forcera Grendizer et le Double Spazer à intervenir.

Argoli : Regardez, il a détruit toute la zone industrielle de la côte. / Le Monstronef détruit la zone industrielle littorale !

Procyon : Bon sang, c’est la région la plus peuplée. / Quoi, la zone littorale ?

Alcor : Prof, laissez-moi y aller. / Prof, laissez-moi y aller.

Procyon : Attends ! / J’ai un doute.

Actarus : Si nous n’intervenons pas, cette attaque va tourner au carnage. / Si on ne fait rien, la ville en paiera le prix.

Alcor : Prof ! / Prof.

Actarus : Père ! / Père.

Procyon : Bon entendu, vous pouvez décoller. / Bien, allez-y.

Alcor et Actarus : Merci ! / Entendu !

Procyon : J’espère que mes pressentiments ne sont pas fondés. / J’espère me tromper.

Vénusia court et voit décoller Goldorak et Alcorak.

Vénusia : Actarus est parti ! Alcor aussi. Je suis arrivée trop tard. / Duke Fleed ! Oh non, Kôji l’accompagne.

Soldat : Inutile de continuer. Regagnons nos véhicules. / Inutile de s’acharner. On retourne au vaisseau.

Soldat : A tes ordres ! / Entendu !

***

Actarus : On ne peut pas combattre dans la ville. Il faut l’attirer dans la campagne. Missiles gamma ! Oui, c’est ça, court après moi. / On ne peut pas se battre ici. Il faut l’attirer hors de la ville. Spin Drill ! Suis-moi donc, Monstronef.

Alcor : Actarus, tu pourrais m’attendre. / Duke Fleed, je te rattrape tout de suite.

Actarus : Pulvonium ! Mégavolts ! Planitrons ! Autolargue ! Fulguropoing ! Pulvon… Alcorak, tire-moi de là. / Hand Beam ! Melt Shower ! Spin Saucer ! Dizer, go ! Screw Crusher Punch ! Hand Beam ! Double Spaer, dépêche-toi !

Minos : Commandant Minos à Commando Ruine. / Section d’assaut, à l’attaque !

***

Vénusia arrive au Centre épuisée.

Vénusia : Oh mon dieu, ils foncent sur le Centre. Il faudrait créer une diversion. Il faudrait leur faire perdre du temps. Mon dieu, que puis-je faire ! Oh, la moto d’Actarus. Je vais les amuser jusqu’à ce que les garçons reviennent. Missiles torpedo ! / Oh non, ils sont déjà là. Je dois les occuper le temps que Duke revienne. Comment faire ? Je sais, avec le buggy ! Hop là. Je vais gagner du temps jusqu’à leur retour. Buggy Missiles !

Antarès : Prof ! Vénusia se bat toute seule dans la forêt contre des soucoupes de Vega. / Prof, c’est affreux ! Hikaru se bat contre des soldats de Vega !

Procyon : Elle ne s’en sortira jamais ! Cochyr, sonnez l’alerte générale. / Quoi ? Hikaru ? Il faut lancer l’alerte.

Cochyr : Tout de suite. / Bien.

Procyon : J’avais raison, c’était un piège. / C’était bien un piège.

***

Alcor : Tiens bon, j’arrive. Mortanium ! / J’arrive, Grendizer ! Cyclone Beam !

Actarus : Alcor, tu arrives à temps. / Kôji, tu arrives à temps.

Procyon : Ici le Centre. Un commando de Vega nous attaque. Revenez vite. / Des soldats de Vega attaquent le Centre.

Actarus : Quoi ?

Procyon : Vénusia est en danger. Elle se bat seule contre tous. / Reviens vite. Hikaru est en danger. Elle se bat avec le buggy.

Actarus : C’est bon, j’arrive tout de suite. Cabré ! / C’était un piège. J’arrive. Dizer jump !

Alcor : Corset ouvert ! / Ouverture des attaches !

Actarus : Retournement ! Accrochage ! Alcor, coupe les câbles avec ton victorang. / Scramble Turn ! Combinaison Cross ! Kôji, coupe les câbles avec le Double Cutter !

Alcor : Entendu ! Victorang ! Il est bloqué. / Ok, Double Cutter ! Bon sang, c’est coincé !

Actarus : Quelle tuile ! C’est bien le moment. / Vite, Hikaru est en danger !

***

Vénusia : Torpedotronks ! / Buggy Saucer !

Procyon : Vénusia, tu en as assez fait. Rentre. Alcor et Actarus reviennent. / Hikaru, c’est trop dangereux. Abrite-toi vite au Centre !

Vénusia : Bien, prof. / Entendu !

Soldat : Bombardez les bâtiments au lasernium ! / Découpez ça au laser !

Vénusia : Dépêche-toi, Actarus, je ne tiendrai pas longtemps. / Duke, reviens vite.

***

Actarus : Ce golgoth a une force incroyable. / Quelle puissance… Il faut que je réussisse.

Alcor : Actarus, tu as une idée de ce qu’on pourrait faire ? / Si on ne fait rien, Hikaru va se faire tuer.

Actarus : Oui, on va utiliser ma soucoupe porteuse. Récupération ! / Utilisons le Spin Saucer du Spazer. Spazer, go !

Alcor : Décrochage ! / Puissance maximale !

Actarus : Planitrons ! Attention. Pulvonium ! / On tourne ! Maintenant ! Spin Saucer ! A nous, Monstronef. Hand Beam !

Alcor : Mortanium ! Victorang ! / Cyclone Beam ! Double Cutter !

Actarus : Cornofulgure ! Séparation ! Arrimage ! Alcor, je passe devant. / Space Thunder ! Séparation, go ! Spazer Cross ! Kôji, je te laisse !

***

Soldat : Augmentez l’intensité. Qu’il ne reste rien ! / On y est presque, dépêchez-vous !

Vénusia : Je t’en prie Actarus, dépêche-toi ! / Duke Fleed, vite !

Soldat : Voilà Goldorak ! Fuyons ! / Grendizer est là. On se replie !

Vénusia : Enfin te voilà. / Duke Fleed !

Actarus : Planitrons ! / Spin Saucer !

***

Procyon : Sans le courage de Vénusia, notre Centre aurait disparu à jamais. Vois-tu Actarus, la pression ennemie va aller en s’accroissant. Nous risquons maintenant d’être en alerte permanente. Je pense que vous ne serez pas trop de trois pour contenir les forces de Vega. Qu’en penses-tu ? / C’est avant tout grâce à Hikaru que le Centre a été sauvé. Daisuke, les assauts de l’ennemi seront de plus en plus redoutables. Le temps est venu de demander son aide à Hikaru. Qu’en penses-tu, Daisuke ?

Actarus : Que tu as raison. Désormais, nous formerons la patrouille des trois aigles. / D’accord. Hikaru, je te protégerai.

Alcor : Et qui s’y frottera, s’y piquera. / C’est ce que j’attendais.

Procyon : Mon cher Riguel, je crains que vous ne donniez pas votre autorisation. / Danbei, nos jeunes aigles sont désormais au complet.

Riguel : Vous plaisantez ! Grâce à eux, nous bouterons les envahisseurs hors de Terre. Dieu soit loué, j’ai engendré la Jeanne d’Arc de l’espace. / Professeur, maintenant, Hikaru fait partie de l’équipe. C’est fantastique, Hikaru. Bonne chance !

***

Prochain épisode : Collision ! Une mer de flammes

A cause d’une éruption sous-marine, une base stockant des transuraniens risque d’exploser. Daisuke, Hikaru et moi intervenons en urgence,  mais les Forces de Véga nous dévancent et tentent de voler les transuraniens avec un Monstronef. On vous en empêchera ! Duke Fleed, courage !

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :