Aller au contenu principal

Arcadia de Pascal Guy

6 août 2014

4e couverture

 » Homme libre toujours tu chériras la mer.  »
Un sous-marin, sept torpilles, six Français, cinq Écossais, deux Irlandais, un Australien, un Danois et un seul monde à changer.

Le deuxième roman de ce jeune auteur nous emporte à bord de l’Arcadia, le plus formidable instrument de liberté jamais imaginé, en compagnie d’une troupe hétéroclite de rêveurs enthousiastes. À la tête d’une fortune inattendue, un jeune homme réarme un ancien sous-marin pour partir à la conquête des cinq continents. Défenseur de l’opprimé, Robin des bois des océans, l’Arcadia va tour à tour affronter les symboles du capitalisme triomphant, les puissances internationales dont les seuls buts sont l’enrichissement et le pouvoir, au gré de ses rencontres et de ses coups de cœur. Mais, derrière cette entreprise démesurée, au détour des propos légers et alcoolisés, se révèlent le mal-être et les aspirations d’une jeunesse désabusée qui, ne trouvant pas sa place sur cette terre, a décidé de se la créer.
Est-il possible de sortir définitivement des sentiers que la société nous trace ? Est-il possible de se dépasser au nom d’un idéal ? Est-il possible de changer le monde pour le rendre meilleur ?
C’est cette quête ultime d’une liberté totale que l’Arcadia nous conte, et nous nous laissons embarquer pour le plus incroyable des voyages, un voyage dont personne ne sortira indemne.

J’ai eu la référence de ce livre en parcourant le forum de TokiNoWa consacré à l’univers de Matsumoto et de son célèbre Captain Harlock.

Citations

– C’est dingue, finit par dire Denis, j’avais jamais remarqué, mais avec sa cicatrice et ses cheveux longs, c’est Albator tout craché !

(…)

– Je vous dis que le vrai nom de votre Albator, en japonais, c’est Captain Harlock. Il n’y a qu’en France qu’on se permet de dénaturer les oeuvres des autres.

(…)

– L’Arcadie est le pays idéal des bergers. Et les bergers sont des gens sages qui mènent les troupeaux.(…) C’est sur les océans du monde que nous allons apprendre à vivre avec notre liberté.

From → Albator

Laisser un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :