Skip to content

Goldorak – Episode 49 : Ma critique

15 juillet 2014
Texte : ici

Voici l’épisode phare qui fait la transition avec la dernière partie de la série. Phare parce que nous faisons la rencontre avec Phénicia (Maria en VO), la sœur d’Actarus. Je vous invite à faire un tour sur le pourquoi du comment, ce 4e personnage est arrivé dans la patrouille sur les forums, mais avec sa présence, Vénusia devient un personnage très secondaire (ce qui n’empêche pas les fanfictionneuses que nous sommes d’envisager pleins de scénarios sur le sujet).

Un antérak a été endommagé sur le Camp de la Lune Noire et il a rejoint la Terre sans aucune mission programmée. Bref, il fait n’importe quoi et la patrouille va devoir le trouver et le détruire. Un des principaux dégât de cet ovni est la blessure mortelle qu’il cause au grand-père de Phénicia. Avant de mourir, il dévoile les origines euphoriennes à Phénicia et lui demande de reprendre Goldorak, qu’il croit aux mains de Vega.

Cet épisode contredit aussi les origines de Goldorak décrit dans l’épisode 2 mais ausis la VF contredit la VO. Et comme le but de mes articles est la contradiction des versions linguistiques… voici donc ce que j’ai repéré :

1/ En VF, il n’a pas tort non plus vu le 2e épisode

Citation :
Grand-père : C’est lui, c’est lui qui a attaqué Euphor. / Le dieu protecteur de la planète Fleed.
2/ Parce que c’est bien connu que les enfants de Fleed ne sont pas normaux.
Citation :
Grand-père : Tout ce que je souhaitais, c’était de t’élever comme une enfant normale. / J’ai essayé de t’éduquer comme une jeune fille ordinaire.
3/ Au moins leur fuite d’Euphor n’est pas contradictoire
Citation :
Grand-père : Oui. Euphor se trouve près de la Croix du sud. Nous y étions tous heureux. Le bonheur et la paix y régnaient. C’était un paradis. Et un jour la division ruine des forces de Vega débarquait pour nous asservir. Elle a tout massacré. Ils ont tué le roi, la reine, le prince ton frère. Dieu merci, toi et moi n’étions pas au palais. J’ai réussi à te prendre à bord d’une des navettes royales et à te soustraire à la bestialité de nos envahisseurs. C’est ainsi que nous avons pu gagner la planète bleue. / C’était une magnifique planète située bien loin de la Terre. La nature y resplendissait, et nous vivions en paix. Mais un jour, elle fut attaquée par les Forces de Vega. Ils mirent Fleed à feu et à sang. Le roi… la reine… et même le prince Duke Fleed… Ils ont tous péri. J’ai pris avec moi la princesse, désormais orpheline, et nous avons réussi à nous échapper de cet enfer. Nous nous sommes ensuite réfugiés sur cette planète.

4/ Deux versions complètement différentes. Fleed n’a jamais eu de rapport avec la Terre et Procyon. En tant que protecteur de Fleed, Grendizer ne peut qu’avoir été volé par les destructeurs d’Euphor. Le pendentif n’a aucun lien avec le sang de la famille royale mais avec Goldorak (j’aime cette version du pendentif)
Citation :
Grand-père : Parce que j’ai revu Goldorak. / J’ai vu Grendizer.
Phénicia : Et tu crois qu’il est venu pour ravager la Terre ? / Grendizer ? Cette soucoupe volante ?
Grand-père : Oui, j’en suis à peu près certain. Va prévenir le professeur Procyon; il doit encore travailler pour la défense nationale. / Ce n’est pas une simple soucoupe. C’est Grendizer, le robot spatial. Le dieu protecteur de Fleed.
Phénicia : Est-ce que tu lui as révélé mon existence ? / Le dieu protecteur de Fleed ?
Grand-père : Non, l’anonymat était notre seule sauvegarde. Je dois aussi te dire que ton sang comme celui de toute ta famille royale a des propriétés diamagnétiques et que nos observatoires communiquaient par les ondes avec le professeur dont je viens de te parler. C’est lui qu’il faut contacter. / Notre peuple a été entièrement décimé. L’homme qui se trouve à bord de Grendizer ne peut être qu’un des sbires de Vega qui a ravagé notre planète. Princesse, vous devez reprendre Grendizer à ces monstres.
Phénicia : Mais je risque d’être prise pour une espionne. Au Centre, ils ne connaissent pas le pendentif. / Je veux bien, mais… je ne sais même pas où il est.
Grand-père : Le pendentif prouvera scientifiquement qui tu es. / Fiez-vous à votre pendentif.
Phénicia : Comment, Grand-père ? / Mon pendentif ?
Grand-père : Il fait pivoter l’aiguille d’une boussole vers le sud s’il est porté par un être au sang diamagnétique. / Lorsque vous serez à proximité de Grendizer, il se mettra à briller.
Phénicia : Ils le savent ? / Ah bon ?
Grand-père : Je viens de te dire que nous échangions des informations scientifiques avant l’invasion de notre planète. Je compte sur toi pour accomplir ton devoir Phénicia d’Euphor. / Vous pouvez le faire. Récupérez Grendizer, notre dieu protecteur ! Je compte sur vous, Grace Maria Fleed…
5/ J’ai toujours aimé la capacité d’Actarus à se réveiller, frais et dispo alors qu’il a été blessé et tombé dans un semi-coma.
Citation :
Actarus : Salut, ça va mieux. Désolé de vous avoir fait peur. / Ça va. Désolé de vous avoir causé du souci.
6/ Tu parles d’or, mon cher Alcor, as-tu toi aussi des dons de prémonition ?
Citation :
Alcor : Vous voyez, le rêve se serait de compléter notre escadrille avec un 4e aigle. Ça nous ferait gagner un temps précieux et Fossoirak accompagnerait toujours Goldorak. / Si on avait eu un quatrième équipier, pour venir en renfort avec le Drill Spazer, on aurait été bien plus efficaces.
7/ Lors du flashback, la seule différence que l’on a et que l’on peut supposer : le palais est en feu, il a déjà assisté à la mort de ses parents et maintenant il doit aller au refuge de Goldorak pour le récupérer.
Citation :
Actarus : Il faut que j’aille défendre le palais. / Grendizer…
8/ Et le final. Il ne faut pas le rater celui-là. Moment de délire en famille à regarder Procyon, visage fermé et dire « c’est une grande joie » (il n’a pourtant pas l’air d’être heureux). Et Alcor en VO qui tente un peu de poésie dans ce moment de retrouvailles familiales mais qui se plante en beauté, le professeur reste complètement perdu (d’où son air fermé et plutôt étonné, il n’a pas eu de réponse claire)
Citation :
Procyon : Pourquoi est-ce que vous pleurez ? / Que se passe-t-il ?
Alcor : Qu’est-ce qui pleure ici ? Ou alors c’est de joie. Je vous présente la sœur d’Actarus, Phénicia. Vous aviez un fils, vous allez maintenant avoir une fille. / Duke… Duke… Je ne sais pas comment l’exprimer… Demandez donc à ce magnifique soleil couchant.
Procyon : Et c’est une grande joie. / Au soleil couchant ?

 

Publicités

From → Goldorak

6 commentaires
  1. Christian Vilak permalink

    Vraiment n’importe quoi cet épisode. Pour les origines de Goldorak, les scénaristes ont puisé dans la version manga sans se soucier de ce qui est dit dans l’épisode 2. Je préfère donc m’en tenir à ce dernier pour les origines du robot.

    • Merci pour ton commentaire. C’est vrai que c’est dommage de ne pas s’être replongé dans l’ép 2 pour faire un scénario cohérent mais en même temps, ils auraient pu dès le début utiliser le manga comme base. Et puis, c’est le point de vue du grand-père. Peut-être que Goldorak, comme une collaboration Euphor/Stykadès, passait mieux auprès de la population s’il passait pour l’effigie du Dieu protecteur de Fleed ?

  2. Tijoe permalink

    Euh, en fait je suis paumé. Que dit le manga finalement ? Que Goldorak a été construit sur Euphor ? Moi j’adhère plutôt à cette version. Ca expliquerait, vu la technologie très avancée d’Euphor, que tous les monstronefs et (presque) tous les végamonstres se soient cassés les dents sur Goldorak, et aussi qu’Actarus ait su piloter Goldorak dès le début pour combattre l’ennemi d’abord, et fuir Euphor après. Et du coup cohérent avec ce que dit le grand-père.

    • Par rapport au manga, je ne m’en souviens plus. Mais il y a une nette différence entre ce qui est dit en VF au premier épisode et celui-là.
      Pour moi, il ne fait aucun doute que Goldorak est euphorien. D’où le fait que les golgoths n’ont jamais réussi à le surpasser.
      Merci pour tes commentaires.

  3. Christian Vilak permalink

    toutes les versions mangas affirment l’origine euphorienne du robot.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :